fbpx

Cameroun: Une nouvelle attaque de Boko Haram à l’extreme nord


Deux civils ont été tués et huit femmes enlevées, lundi, par des présumés terroristes de Boko Haram dans l’Extrême-Nord du Cameroun, a appris Anadolu mardi de sources sécuritaires.
« Lundi vers 13h (heure locale), des éléments de Boko Haram ont attaqué des cultivateurs qui effectuaient des travaux champêtres à Guichiri, localité située à 2 kilomètres de de la frontière avec le Nigeria », a indiqué à Anadolu, le commandant du secteur 1 de la Force Mixte Multinationale, le Général Bouba Dobekréo.
La même source a précisé que deux personnes ont été retrouvées égorgées après cette attaque et « huit femmes kidnappées de leur champs ».
« Des recherches ont été engagées pour retrouver les huit otages », a-t-il encore précisé.
Le groupe terroriste nigérian a multiplié les attaques durant la dernière période dans l’Extrême-Nord du Cameroun, certaines zones étant devenues inaccessibles à cause des fortes pluies qui s’abattent dans la région.
Le 2 août dernier, au moins 19 personnes ont été tuées et 16 autres blessées au cours d’un assaut de Boko Haram contre un camp de déplacés dans la localité de Nguetchewe, un village frontalier avec le Nigeria dans l’Extrême-Nord du Cameroun.
Boko Haram, dont l’insurrection a débuté en 2009 au Nord-est du Nigeria, a étendu ses attaques au Niger, au Tchad et au Cameroun. Bien qu’affaibli, il reste très actif dans l’Extrême-Nord du Cameroun, où vivent quatre millions de personnes. Source: Agence Presse Turque (Anadalou).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *