fbpx

Journée Internationale de la Jeunesse:«Les jeunes doivent accepter le vivre ensemble», Ministre de la jeunesse

Tchadiennes, Tchadiens ;

Chers jeunes !

Demain 12 août 2020, les Etats et Gouvernements des Nations Unies du monde entier célèbrent la Journée Internationale de la Jeunesse. Permettez-moi de vous rappeler que cette commémoration remonte en 1991 où les jeunes, réunis à Vienne en Autriche pour le premier forum mondial de la jeunesse, organisé par les Nations Unies, ont proposé d’instaurer une journée Internationale de la jeunesse. C’est en 1998, lors de la première conférence mondiale des ministres en charge de la jeunesse, tenue à Lisbonne sous l’égide des Nations Unies du 08 au 12 août 1998, que le 12 août a été déclaré Journée Internationale de la Jeunesse. L’édition de 2020 est placée sous le thème central : « L’engagement des jeunes pour une action mondiale ».

L’engagement des jeunes pour une action mondiale est révélateur et vous conviendrez avec moi qu’au-delà de nos frontières, des jeunes filles et garçons de notre pays se sont battus et se battentsur plusieurs fronts et dans bien des domaines, dans le seul but de préserver la paix, la stabilité et la sécurité à notre pays et au-delà de nos frontières afin de favoriser  et de garantir ainsi, le progrès social, économique et technologique. C’est l’occasion pour moi de leur rendre un hommage mérité.

Plus de 50% de notre population à moins de 35 ans et cette couche importante constitue un potentiel important pour le développement de notre cher et beau pays. Nos jeunes disposent de capacités et d’habiletés adéquates leur permettant de jouer pleinement leur rôle comme agents de changements positifs dans le développement durable du pays.

Chers jeunes,

Cette présente commémoration est non seulement festive mais également une occasion de :

  1. Dégager les enjeux de votre implication et de votre participation au niveau national et au-delà de nos frontières ;
  2. Mettre en exergue votre contribution à la construction du Tchad émergent ;
  3. Favoriser la prise de conscience individuelle et collective en milieu jeune ;
  4. Mettre en exergue votre engagement et votre contribution à la riposte de la COVID-19.

Cette édition intervient dans un contexte difficile et peu favorable à une célébration digne de notre jeunesse, à cause de la crise sanitaire due à la COVID-19 que traverse le monde et dont notre pays. C’est l’occasion de reconnaitre, de saluer et de féliciter les jeunes qui sont à l’avant-garde de la riposte contre la COVID-19.

Aussi, le potentiel des jeunes n’est-il pas véritablement exploité. Les défis à relever demeurent, malgré les efforts consentis par le Gouvernement, c’est pourquoi j’invite et incite tous nos partenaires au développement, à inclure dans leurs programmes et projets de développement, les jeunes afin qu’ils jouent pleinement aujourd’hui comme demain, leur rôle d’agent de changement social et de développement durable. Pour notre part, nous pouvons affirmer avec force quela 4ème République sous les auspices du Maréchal du Tchadne se construira pas sans sa jeunesse.

Car, le Maréchal du Tchad, IDRISS DEBY ITNO, Président de la République, Chef de l’Etat, Chef du Gouvernement,fait de l’engagement et de la pleine implication de la jeunesse sa préoccupation de tous les jours dans ce processus de la marche de notre pays vers la vision 2030 « le Tchad que nous voulons ». Cela s’est traduitaprès l’adoption de la Politique Nationale de la Jeunesse, par plusieurs réalisations et appuis à votre endroit dont les deux principales réalisations pour l’année en cours sont :

  1. La Loi N° 044/PR/2019 du 31 décembre 2019, portant institution d’un corps des volontaires nationaux au Tchad ;
  2. La promotion de l’entrepreneuriat à travers des différents fonds. Il s’agit :
  3. Des 500 millions promis lors du forum national de la jeunesse dont nombreux d’entre vous en ont bénéficiés pour la création de leurs entreprises ;
  4. De la Loi N° 005/PR/2020 du 26 mai 2020, portant création d’un Fonds pour l’entrepreneuriat des Jeunes et des décrets d’application ; l’un portant création d’un Comité de suivi et l’autre fixant la taille et le secteur à financer.

Au regard de toutes ces actions phares et bien d’autres en faveur de notre jeunesse, malgré le contexte peu favorable, il faut reconnaitre que l’année en cours met un accent particulier sur le développement de l’entrepreneuriat-jeunesse. Car la création de nouvelles entreprises est un moteur essentiel de la croissance économique et permet de dynamiser le tissu économique. L’émergence du Tchad implique la participation active, effective et dynamique de cette couche de la population. La contribution des jeunes à cette refondation de la nation est attendue de manière déterminante.

Pour y arriver, les jeunes, acteurs incontournables, doivent accepter le vivre ensemble.

Le vivre ensemble est donc le fondement de la vie sociale, c’est la condition de la cohésion entre les sociétés.

C’est dans l’unité, la paix, la concorde nationale et la cohabitation pacifique entre tous les filles et fils de Toumai, que nous parviendrons au progrès et à la prospérité de notre nation.

Pour cela, vous êtes appelés à resserrer vos liens, en vous brassant et échangeant vos idées. Ce, grâce aussi à l’utilisation des réseaux sociaux. La question, aujourd’hui, ne devrait plus être « à quoi servent les réseaux sociaux ? » mais plutôt « quelle est la meilleure façon de les utiliser ? » Car cet outil est incontournable à l’heure de la communication digitale. Mes frères et sœurs, je vous exhorte à surpasser nos divergences et à utiliser sainement les réseaux sociaux pour construire notre cher et beau pays le Tchad.

Cette célébration est aussi l’occasion pour moi d’exprimer toute ma reconnaissance aux plus hautes autorités du pays et l’ensemble des partenaires au développement qui ont accompagné notre jeunesse vers son autonomisation à travers des appuis multiformes.

Chers jeunes ;

Les manifestations festives de cette journée sont décalées au samedi 15Août 2020 et je vous souhaite une bonne réjouissance tout en vous exhortant au respect strict des mesures barrières.

Vive la Jeunesse tchadienne ; vive le Tchad ;

Je vous remercie !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *