fbpx

«Le vent qui précède la pluie est un phénomène normal, mais la vigilance importe» Météorologue

Pour le Météorologue Mahamat Oumar : «Le vent qui précède la pluie depuis quelques temps est phénomène normal»

La saison de pluie de cette année ne laisse personne indifférent. La pluie est le plus souvent accompagnée d’un vent violent et cela a des répercussions sur les habitations et habitudes des N’djamenois.

Si plusieurs personnes s’interrogent sur ce phénomène, votre journal Toumai Web Media s’est rapproché du météorologue Oumar Mahamat pour en savoir plus.

Selon le météorologue, cette situation est simple à comprendre pour le public :

Au début de la saison de pluie, il y a toujours de la pluie accompagnée d’un vent dans le sahel et surtout dans la zone tropical. En langage technique, ce sont des rafales.

 Pour le Météorologue Oumar Mahamat, lorsque les nuages se forment, avant la pluie’il faut qu’il y ait un vent qui précède ladite pluie. Ce sont des phénomènes normaux en début et fin de la saison de pluie.

Mais la question de l’intensivité du vent qui précède la pluie le plus souvent ces derniers temps est importante aussi. C’est à ce juste titre que le météorologue Mahamat Oumar pense que c’est dû à la montée de la mousson. Cela signifie que si la quantité de la vapeur d’eau dans les nuages est élevée, les nuages qui se forment ont une certaine puissance.

C’est ce qui fait qu’on peut avoir des rafales qui sont excessivement puissantes. Face à cette situation, la population doit être vigilante et le Météorologue souligne que cette dernière doit prendre ses précautions et suivre les conseils des météorologues ou encore ceux de l’agence National de la Météorologue.

Quand on sait que la plupart de nos maisons sont construites dans des zones marécageuses, seule la vigilance importe’’, conseille Mahamat Oumar. L’explication étant donnée, la précaution reste donc le maitre-mot.

                                             Par DJOUWAIKINA DJIMTABE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *