fbpx

Guéra : le gouverneur Dago yacoub prend contact avec les responsables à divers niveaux

Il s’est tenu hier 06 Août 2020, une rencontre de prise de contact entre le nouveau gouverneur de la province du Guéra, les différents services déconcentrés de l’Etat, les commerçants, les leaders religieux ainsi que les associations de la société civile.

La rencontre a eu lieu au sein de l’Université Polytechnique de Mongo en présence du 2ème adjoint au maire de la ville, des autorités militaires, des représentants des associations féminines ainsi que les chefs des carrés.

Cette rencontre s’inscrit dans le cadre de prise de contact entre le nouveau gouverneur de la province du Guéra Dago Yacoub et les différents responsables.

Au menu de la rencontre, 3 points essentiels étaient inscrits à l’ordre du jour, à savoir :

– La question de la pandémie et le respect des mesures barrières;

– La question de la sécurité dans la province;

– La question du développement de la jeunesse et l’accompagnement des activités féminines.

Commençant par la question de la pandémie de la Covid-19 et le respect des mesures barrières, le nouveau gouverneur de la province du Guéra avoue avec regret le non-respect des mesures barrières par la population. De ce fait, des mesures ont été prises à fin de pousser chaque personne à veiller au respect stricte des mesures barrières de lutte contre le coronavirus dans l’ensemble de la province.

<< Toutes les autorités de notre pays sont conscientes de la situation sanitaire liée à la pandémie du Coronavirus et nous devons en faire autant >>, rappelle le gouverneur.

Touchant ensuite la question de la sécurité dans la province du Guéra, Dago Yacoub a rendu un hommage mérité aux forces de défense et de sécurité pour leur courage et détermination par rapport à la sécurité de personnes et leurs biens. Pour Dago Yacoub, l’accent doit être mis sur la lutte contre le trafic de drogue ainsi que la lutte contre la secte nébuleuse de Boko Haram car pour lui,  le Guéra est un carrefour et la vigilance doit-être de rigueur.

Abordant enfin la question du développement de la jeunesse et l’accompagnement des activités féminines, le gouverneur a exhorté les jeunes de monter leurs projets afin de bénéficier des crédits octroyés par l’ONAJS et l’ONAPE. Il a  ensuite mis l’accent sur l’accompagnement inclusif des associations et groupements féminins dans leurs activités génératrices.

<< On doit se mettre résolument au travail pour relever les défis>>, a conclut le gouverneur Dago Yacoub.

@TWM MONGO, MOUSSA TAHIR MAHAMAT

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *