fbpx

Niger : «C’est l’homme qui agresse la nature »Issoufou Mahamadou

« Nous avons fait notre part de travail et nous souhaitons que ceux qui vont prendre le relais poursuivent cette action de restauration et de défense de l’environnement », déclare à Agadez le Président de la République:

Le Président de la République, SEM Issoufou Mahamadou, a déclaré lundi, 3 août 2020 à Agadez, que « nous avons fait notre part de travail » et nous souhaitons que ceux qui vont prendre le relais poursuivent cette action de restauration et de défense de l’environnement ».

Répondant à la presse nationale après avoir planté son arbre, lors d’une cérémonie officielle de plantation d’arbres dans cette ville, le Chef de l’Etat a souligné que « nous sommes en guerre non seulement contre le terrorisme, mais aussi contre le changement climatique, contre la nature.»

« Dans cette guerre, nous sommes les agresseurs et non la nature. C’est l’homme qui agresse la nature », a-t-il précisé, ajoutant que « quand l’homme agresse la nature, celle-ci- se défend, se venge même en cessant de produire, en cessant de nous nourrir.».

« Nous devons donc éviter d’agresser la nature, nous devons au contraire la soigner», a-t-il dit, rappelant que « nous perdons chaque année 100.000 ha de terres alors qu’un de nos objectifs est de restaurer plus de 200.000 ha chaque année », a-t-il noté.

A cet égard, le Président de la République a indiqué que la question de la protection de l’environnement est un des axes centraux de l’Initiative 3 N (Les Nigériens Nourrissent les Nigériens).

« Je souhaite que l’effort que nous avons mis en place depuis dix ans se poursuive au-delà de mes deux mandats. Nos prédécesseurs ont beaucoup fait, nous avons fait notre part de travail également et nous souhaitons que ceux qui vont prendre le relais poursuivent cette action, qui est une action de longue haleine de restauration et de défense de l’environnement parce que c’est la condition de la survie de notre pays », a-t-il insisté.

C’est la condition qui permettra de mettre en place « un accord de paix définitif entre nous et la nature », a dit le Chef de l’Etat.

Il faut que l’homme cesse d’agresser la nature, parce qu’en l’agressant, il va vers sa perte, a-t-il encore indiqué.

« Nous devons prendre soin de la nature. La terre, nous ne l’héritons pas de nos ancêtres, nous l’empruntons aux générations futures. Faisons donc en sorte que ce qui va être transmis aux générations futures soit un environnement le plus agréable possible, le plus vivable possible, dans l’intérêt de toutes les générations à venir », a-t-il conclu.

Auparavant, SEM Issoufou Mahamadou s’est dit « très heureux » d’être ce lundi, 3 août 2020, à Agadez, à l’occasion de cette cérémonie de la Fête tournante de l’Indépendance et de l’Arbre.

Le Chef de l’Etat a saisi l’occasion « pour saluer et remercier les populations d’Agadez pour l’accueil très chaleureux» qu’elles lui ont réservé, affirmant que c’est une tradition ici à Agadez.

Le Président de la République regagne Niamey ce lundi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *