fbpx

Mali : 5 soldats tués et 5 autres blessés dans une attaque contre l’armée dans la région de Ségou

Les Forces armées maliennes ont annoncé la mort de 5 soldats au cours d’une attaque, le dimanche 2 Août près de Goma Coura, dans la région de Ségou. Le camp de Goma Coura, localité située près de la frontière mauritanienne, a été également attaqué par des individus armés.
Selon un communiqué de l’Etat-major des Forces armées maliennes (FAMa), il s’agit «d’une attaque terroriste complexe », le e dimanche 2 août 2020aux environs de 12 h 30mn, entre Goma Coura et Diabaly, non loin de frontière mauri-tanienne. Selon le communiqué, une mission des soldats maliens a été accrochée par des terroristes et au même moment, le camp de Goma Coura été attaqué à l’arme lourde.
« Les FAMa ont enregistré un bilan provisoire de 5 morts, 5 blessés et des véhicules détruits », rapporte le communiqué qui ajoute que « côté ennemi aucun bilan n’est encore disponible ». Selon la même source, un renfort y a été dépêché sur les lieux et les fouilles sont toujours en cours.
La situation sécuritaire dans cette région proche de la frontière mauritanienne ne cesse de se dégrader depuis un certain temps avec la multiplication des attaques qualifiées de terroristes par l’armée, et qui visent les soldats maliens. Mi-juin der-nier, un convoi militaire composé d’une douzaine de véhicules a été attaqué dans la localité de Bouka Weré, au sud-est de Diabaly, selon la même technique c’est-à-dire une embuscade avec engin explosif improvisé (EEI) suivie d’un assaut par de nombreux individus armés. Une trentaine de soldats ont été tués.
Ikali (actuniger.com)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *