fbpx

CCIAMA : Rencontre d’échange sur une nouvelle vision de l’économie tchadienne

La plateforme Convergence Economique a animé une causerie débat relative à l’environnement des affaires au Tchad et la place qu’occupe la Chambre de Commerce, d’Industrie, d’Agriculture des Mines et de l’Artisanat (CCIAMA).

Le débat a eu lieu ce Jeudi 30 Juillet au Restaurant Madregale situé à la place de la Nation. 

Amir Adoudou Artine, Président de la CCIAMA a souligné la particularité de son institution qui joue le rôle d’interface entre les secteurs privé et public.

Pour lui, beaucoup des opérateurs économiques pensent que les handicapes sont plus nombreux que les avantages du métier. Échanger avec le Ministre des finances permettra de définir un autre type de partenariat et de finir une vision pour le futur, a-t-il relevé. 

L’invité du jour, le Ministre des Finances et du Budget Tahir Hamid Nguilin, a livré sa vision macro-économique du pays tout en partageant ses expériences au tour de l’entreprenariat. Il a mis un accent particulier sur le défi de l’industrialisation.

Tahir Hamid Nguilin, «Pour booster l’économie du pays, c’est l’industrie qui paie. Le mieux est de s’industrialiser petit à petit, conseille-t-il les opérateurs économiques. Il suggère aux opérateurs de créer des petites industries au lieu d’’investir beaucoup plus dans les commerces qui demandent à importer presque tout de l’extérieur». 

Les échanges ont porté essentiellement sur la redynamisation du secteur privé à fin de lui redonner son rôle primordiale pour un nouveau souffle à l’économie nationale. Les difficultés que rencontrent les opérateurs économiques  ont été également au centre des échanges.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *