fbpx

ONECS : L’Authentification des diplômes au Tchad, un vrai marathon

Les tracasseries et calvaires des diplômés ne cessent de s’empirer à l’Office National des Examens et Concours du Supérieur (ONECS). Pour se rendre à l’évidence, il suffit d’entamer le processus d’authentification des diplômes.

La procédure d’identification du diplôme supérieur n’a pas changé depuis la mise en place de cette institution (ONECS). Pour ce faire, il faut au préalable avoir un Bac fraichement authentifié, chose qui n’est pas du tout facile dès le début du processus.

Pour déposer un diplôme à authentifier, il faut se déplacer au siège de l’ONECS à Gassi, situé au  sud-est de Ndjamena. Tout commence par  le versement de la somme demandée. Rien que pour déposer, il faut faire la queue, qui prendra toute une journée souvent au guichet de l’Onecs et celle de la banque.

Soulager les souffrances

Le mot qui revient le plus souvent est la mise en place des centres dédiés uniquement pour le dépôt. Déposez pour vérification et authentification du Bac en plus des diplômes supérieur (Licence, Master ou doctorat), peuvent se faire en même temps et au centres décentralisés.

Certes, la vérification de l’authenticité des diplômes exige une attention et un processus, mais l’allégement de souffrance des diplômés mérite également son attention.

Pourquoi les responsables de cette institution ne réfléchissent-ils pas à une solution de décentralisation, surtout avec la numérisation des données ?

Pour rendre le système actuel facilement accessible, l’ONECS doit envisager la mise en place des centres de dépôt. Ainsi, les usagers peuvent déposer au niveau d’un centre le plus proche auprès des agents de l’ONECS, qui, à leur tour transmettrons au service central pour suite à donner et retour à la date fixée.

Avec une telle décision, au moins les difficultés des usagers qui font des kilomètres vont être prises en compte.

Une pensée sur “ONECS : L’Authentification des diplômes au Tchad, un vrai marathon

  • juillet 31, 2020 à 4:49
    Permalink

    Vraiment c’est pas digne d’un pays,pourquoi un seul centre dans tout le pays !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *