fbpx

Distribution de vivres par L’ONG Voix de la Femme et la Fondation Helping Hands

En cette période de pandémie de Covid-19, l’ONG Voix de la Femme et la Fondation Helping Hands ont procédé ce jeudi 21 mai 2020 à la distribution de vivres aux couches vulnérables de la population. L’opération a démarré au quartier Diguel-Est et s’est vue parcourir quelques quartiers de la ville de N’Djaména.

Cette initiative qui entre dans le cadre de l’opération « Coup de Cœur », est à mettre à l’actif d’un bienfaiteur au nom de Mahamat Saleh Yaya. Elle s’inscrit dans le cadre de l’élan de solidarité en faveur des personnes vulnérables.

Pour Amina Tidjani Yaya, présidente de l’ONG Voix de la Femme, beaucoup de familles souffrent du manque des moyens pour pouvoir subvenir aux besoins quotidiens. Pour elle, c’est à travers cette opération que le bienfaiteur a manifesté pour apporter son aide aux personnes et familles démunies en cette période de Covid-19 couplée au ramadan.

Au cours de cette journée de distribution, quelques ménages vulnérables des différents quartiers ont bénéficié de ce don. Ainsi, les paniers alimentaires distribués contiennent les produits de première nécessité ainsi que des bavettes.

Pour rappel, lancé il y a plus de 2 semaines, l’opération a vu la contribution des jeunes tchadiens de la diaspora à savoir : Canada, États-unis, France, Cameroun, Dakar ainsi des jeunes de N’Djaména. La vague de ce matin a touché plus de 40 familles vulnérables.

Mbodou Hassan Moussa

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *