fbpx

COVID19 : Aziz Mahamat Ali propose la technique de l’analyse des données Big Data

Comment limiter la propagation du Coronavirus grâce au Big Data au Tchad. Pour un pays comme le Tchad, disposant de moins six (6) lits en soins intensifs sur son territoire, contenir la propagation de coronavirus est une priorité absolue.

Le recours à l’analyse des données Big Data en intégrant les bases des données  des : opérateurs de téléphonie mobile, les banques, les services d’immigration, les assureurs….  est un choix très judicieux compte tenu de la situation. 

L’analyse de cette masse de données peut être mise à profit pour générer des alertes en temps réels, lors d’une détection d’un cas ou visite clinique d’un patient présentant le Covid-19, et établir la liste des personnes potentiellement en contact avec ce dernier en fonction des antécédents de voyage et des symptômes.  Certains pays ont déjà expérimentée cette technique qui a donné d’excellents résultats.

Seuls 130 kilomètres séparent la côte chinoise de  l’île de Taïwan. Mais malgré cette proximité et de nombreux vols depuis la Chine, la propagation du nouveau coronavirus dans le petit État reste contenue. A l’heure de publier ces lignes, il n’y a eu que 108 cas et un décès à Taïwan, selon le décompte en temps réel de l’université John Hopkins.

Aziz Mahamat Ali

Chairman of Fifty Business

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.