fbpx

Un chroniqueur d’I24 s’excuse auprès de la RDC après avoir traité son président de « tyran »

Un chroniqueur de la chaîne d’information israélienne I24 s’est excusé après avoir traité de “tyran” le président de la République démocratique du Congo et son prédécesseur, ce qui avait suscité la colère de Kinshasa.

Jeudi dernier, Christian Malard avait parlé dans une chronique de “la République dite démocratique du Congo, dirigé par un tyran, Félix Tshisekedi, qui, comme son prédécesseur, le tyran sanguinaire Joseph Kabila, dilapide les caisses du pays”. Le journaliste commentait l’annonce par le G20 d’un moratoire sur la dette des pays les plus pauvres.

Ces propos ont suscité la colère au sein du gouvernement de coalition en RDC, qui regroupe des partisans de MM. Tshisekedi et Kabila.

Sur la chaîne d’État RTNC, le ministre congolais de la Coopération, Pépin Guillaume Manjolo, a déclaré avoir appelé le PDG d’I24 Franck Melloul “qui s’est excusé” selon lui. Lundi soir le journaliste a déclaré sur I24 que ses propos avaient “dépassé sa pensée”.

“De ma propre initiative je tiens à m’en excuser sincèrement auprès du président Tshisekedi et du président Kabila mais aussi du peuple de la RDC”, a-t-il ajouté. Des propos qui ont été reproduits sur le compte Twitter d’I24.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *