fbpx

Niger: Dr Adal Rhoubeid «les morts de la malnutrition, du paludisme aussi compte»

Docteur Adal Rhoubeid, conseiller spécial du président de la République du Niger.

Le confinement jusqu’à quand et à quel prix?

L’arrêt de l’activité économique est entrain de coûter des milliards à l’Etat. Les conséquences sur le secteur informel (dominant chez nous) sont inestimables.

 En surestimant la crise sanitaire, n’avons-nous pas occulté des problèmes sociaux économiques (qui engendrent très vite de bombes à retardement politiques) bien plus graves, bien plus réels?

Pour une maladie qui aura fait à ce jour moins de 30 morts chez nous, c’est faire preuve d’honnêteté intellectuelle que de questionner la pertinence du confinement. Car les morts de la malnutrition, du paludisme, du terrorisme aussi compte. Et ils se comptent par centaines.

Je vais conclure en citant ce philosophe européen André Comte Sponville :  » Tant que nous n’aurons pas accepté la mort, nous serons affolés à chaque épidémie. Et pourquoi tant de compassion geignarde autour de covid-19 et pas pour la guerre en Syrie, la tragédie des migrants ou les neufs millions humains (dont 3 millions d’enfants) qui meurent de malnutrition? C’est moralement et psychologiquement insupportable ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.