fbpx

COVID19 :Le Maire de la commune de Mongo baisse le prix des «barres du glace»

Une rencontre s’est tenue ce mardi du 28 avril 2020 dans la salle de réunion de la commune de Mongo. Elle se déroulée en présence des autorités municipales et des quelques commerçants détenteurs des fabriques des glaces.

L’objectif de cette réunion est de discuter sur l’augmentation brusque et inattendue du prix des glaces durant ce mois de ramadan. A Mongo,  l’une des grands centres du pays en matière des échanges économiques, depuis le début du mois de ramadan, la population de la ville vit une flambée du prix des glaces.

C’est ce qui a poussé la population à sortir manifester son mécontentement. Pour décanter cette situation, la Mairie a convoqué les grossistes pour s’enquérir de la réalité.

Selon les grossistes, cette augmentation s’explique du fait que le prix du gasoil a augmenté ces derniers temps et ne laissant aucun choix à part d’augmenter le prix des glaces.

Après avoir écouté attentivement les grossistes, le Maire de la ville de Mongo dit anormal cette  cherté des glaces en cette période de crise sanitaire de la pandémie du coronavirus et pendant le mois du Ramadan où il fait très chaud.

Il a profité de l’occasion pour rappeler aux grossistes que cet argument du prix exorbitant du gasoil ne convainc pas, puisqu’avant  le mois de ramadan, une glace coûtait 750 Fcfa  alors que le prix du gasoil était le même et aujourd’hui avec le ramadan une barre de glace coûte 4000 Fcfa.

Le Maire a conclu en disant qu’il est injuste de profiter de ce moment sachant que la glace constitue une première nécessité pendant le ramadan.

Pour pallier ces problèmes, le Maire a suspendu provisoirement les taxes payées par les commerçants. Désormais une barre de glace coûte 1000 Fcfa  au niveau de la fabrique de glaces et 1500 Fcfa dans les autres lieux. Une  commission sera mise en place pour faire  respecter ces mesures.

@TWM Moussa Tahir Mahamat, Mongo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.