fbpx

Chine : Un test au COVID19 sur des africains crée la confusion

Les autorités chinoises de la province de Guangdong ont lancé depuis 2 jours un test d’acide nucléique sur les étudiants africains dans une totale confusion. 

Selon une source de la place,  que la rédaction a contacté, l’opération s’effectue sans une déclaration officielle. Ainsi  les étudiants africains ont été prévenus via les différentes universités que les autorités débuteront des tests du COVID-19 exclusivement sur les étudiants africains.

Alors que les campus sont bondés par des étudiants venant de différents continents. Pour procéder,  les équipes sanitaires entrent dans chaque bâtiment et font le «tri» des étudiants africains sans plus d’explications, a précisé la source.  

Sur les réseaux sociaux chinois, beaucoup d’étudiants africains voient dans cette opération,   « une discrimination et du racisme », sachant que tout refus est sanctionné par une expulsion.

Les dizaines d’étudiants tchadiens vivant dans la ville de Guangzhou et  aux alentours sont confus que ni l’ambassade, ni les autorités chinoises ne fassent aucune note officielle pour les informer au préalable le  pourquoi de ce tests, exclusivement effectués sur des  africains alors que d’autres nationalités vivent aussi dans les bâtiments.

Correspondance particulière

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *