fbpx

Nigeria : les frontières terrestres complètement fermées durant un mois à cause du coronavirus

Le président nigérian Muhammadu Buhari a décidé de fermer complètement les frontières terrestres du pays qui ne le sont jusque-là que partiellement. Cette mesure qui va durer un mois à partir du 23 mars, entre dans le cadre des mesures prises par les autorités nigérianes dans le cadre de la lutte contre le Coronavirus.

La circulation des personnes et des marchandises est désormais complètement suspendues entre le Nigéria et ses principaux voisins, notamment, le Niger, le Tchad et le Bénin. A partir du 23 mars et pour une durée d’un mois, le président nigérian a, en effet, décidé de fermer complètement les frontières terrestres du pays, qui étaient déjà partiellement fermées depuis le 20 août dernier. Cette fois et selon une note de la présidence nigériane, c’est dans le cadre des mesures préconisées par la Task force présidentielle contre la propagation de la pandémie du Coronavirus, que le président Buhari a décidé de renforcer la fermeture des frontières terrestres.

La présidence nigériane a annoncé d’autres mesures supplémentaires dans le cadre de la gestion de la pandémie du Covid-19 d’autant que le pays fait face à une nette augmentation des cas positifs enregistrés. Les services de la présidence ont été d’ailleurs placés en quarantaine après que plusieurs proches collaborateurs du président, notamment Abba Kiari, le directeur de cabinet du président Buhari, aient été testés positifs.

Cette mesure de fermeture totale à la circulation des frontières terrestres prise par les autorités fédérales nigérianes fait suite à celles déjà annoncées par les autres pays voisins comme le Niger et le Tchad, dans le cadre de la lutte contre le coronavirus.

Source: Actuniger.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *