fbpx

Cinéma : La réalisatrice tchadienne Hanifa Ali Oumar présente son trophée au Public

Point de présentation du trophée silhouette d’or du prix spécial du jury remporté par la réalisatrice Hanifa Ali Oumar

Le film »UNE FEMME,UN DESTIN » de la réalisatrice tchadienne Hanifa Ali Oumar a remporté le trophée silhouette d’or du prix spécial du jury. C’était à Baffoussam dans l’ouest du Cameroun. La présentation du trophée s’est déroulée ce mercredi 18 mars 2020 au CEFOD.

« Mesdames, Messieurs les journalistes ;

Permettez-moi de vous dire combien je suis reconnaissante pour le travail sans cesse que vous faites pour encourager les artistes sans attendre la moindre récompense.

Je dis cela, puisque votre mobilisation et le travail journalistique que j’ai bénéficié était sans égal. Car tout au long de cette aventure, les articles parus dans les différents médias étaient réconfortants.

Soyez en remercier!

Pour en revenir sur l’objet de ce point de presse, qui consiste en la présentation à la presse du trophée, dénommé silhouette d’or du prix spécial du jury, je vous dis tout simplement que c’est une longue histoire.

En effet, le cinéma est pour moi une passion. Quand je me suis lancée dans cette aventure, j’ai eu beaucoup d’idées, qu’elles soient positives ou négatives.

Mais mon sens de positivisme m’a conduit récemment à Baffoussam dans l’ouest du Cameroun pour gagner la silhouette d’or du prix spécial du jury.

Pour moi, je présentais la femme tchadienne comme celle qui a un destin, le destin de la réussite. Mon film intitulé « Une femme, un Destin », résume  en quelque sorte le courage, la bravoure et la vison de la femme tchadienne, qui subit toute sorte d’humiliation et des contraintes liées aux pesanteurs socio-culturel. Mais la tchadienne, arrive à surmonter tout cela et réussi à s’imposer dans un environnement aussi hostile que pervers comme notre société.

Au mois de décembre dernier, comme d’habitude, le Festival International du Cinéma Indépendant de Baffoussam a lancé l’appel à film, d’où j’ai postulé avec mon film  » Une femme,un Destin ». Sur une centaine de films, « Une femme,un Destin » a été retenu en présélection parmi 50 films en lice. Compte tenu de l’importance de la thématique, c’est ainsi que le comité d’organisation a choisi  » Une femme, un Destin » à l’ouverture de la 8ème édition du Festival International du Cinéma Indépendant à Baffoussam, qui s’est déroulé du 06 au 14 mars et qui a regroupé 13 pays venus des quatre coins du monde.

Déjà, un début d’espoir s’est pointé à l’horizon.

Après neuf jours de projections notées dont s’en est suivie une longue attente, le jury a attribué le prix dénommé  » Silhouette d’or du Prix Spécial du Jury » que je vous le présente aujourd’hui, honorant ainsi le Tchad dans le domaine du Cinéma.

Mais je voudrais rappeler que ce film qui a gagné ce prix est autofinancement. C’est le lieu ici d’appeler le gouvernement de la République du Tchad à soutenir les artistes qui, malgré les difficultés hissent le drapeau tchadien et font retentir la Tchadienne.

Que vivement mon appel soit entendu.

Pour en finir, je voudrais adresser mes remerciements à l’exécutif de la commune de la ville de N’DJAMENA pour m’avoir facilité et pris en charge mon billet d’avion, sans toutefois oublier l’apport considérable de l’assemblée Nationale du Tchad sans lequel le moral ne peut être au zénith. »

@TWM Ahmat Adoum Moussa

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.