fbpx

COVID 19 : le maintien des compétitions de la CAF, risque ou pas?

Alors que l’Organisation mondiale de la Santé à déclaré que le Coronavirus est passé du stade d‘épidémie à celui de pandémie, plus préoccupante que jamais, la Confédération africaine de football décide de maintenir la programmation de toutes ses compétitions, a savoir, les qualifications pour la CAN 2021 prévu du 25-31 mars, et le CHAN 2020 qui doit avoir lieu du 4 au 25 avril.

Une décision prise sur la base des rapports quotidiens de l’OMS, qui prouvent qu’aucun pays africain jusqu‘à ce jour, n’a été déclaré à haut risque contrairement à l‘évolution du COVID-19 à travers le monde. Présent dans une douzaine de pays du continent avec 111 cas confirmés, la pandémie avance à pas de caméléon en Afrique alors qu’on dénombre plus 100.000 cas confirmés à travers le monde avec des milliers de morts.

Pour Félix Sohoundé Pépéripé, journaliste sportif béninois, les éliminatoires pour la CAN 2021 peuvent avoir lieu avec des joureurs professionnels africains qui évoluent dans des pays durement touchés par la pandemie comme l’Italie, la France, l’Espagne et l’Allemagne,a condition qu’ils fassent chacun leur test comme l’on déjà fait la plupart des grands joueurs telque Christiano Ronaldo.

Il se dit d’accord avec la décision de la CAF d’entreprendre des négociations aux cas par cas avec des pays, comme le Kenya, qui ont mis en place des restrictions de voyage pour des sportifs, ce qui à coup sûr pourrait réduire la participation de certains joueurs clé dont les équipes nationales pourraient avoir besoin pour remporter les matchs de cette journée des éliminatoires de la CAN 2021.

“ Au niveau de l’Afrique, il faut le reconnaître que la situation n’est pas encore alarmante. Alors pourquoi voulez-vous qu’on dise qu’on reporte ou qu’on ne va pas jouer ? Je pense que la CAF est dans ses droits et elle a pesé le pour et le contre avant de sortir son communiqué que je trouve très bien rédiger” a déclaré Félix Sohoundé Pépéripé.

La peur du Coronavirus a poussé ses derniers jours, plusieurs pays du continent touchés par la désormais pandémie de COVID-19 à prendre des mesures drastiques. C’est le cas de l’Algérie qui a annulé toutes ses manifestations, notamment sportives. Le Maroc a décrété le huis-clos pour tous les matches de football à venir. Même son de cloche en Égypte.

Africanews

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *