fbpx

Niamey : Le Président de la délégation spéciale interdit le « Drift party », jeu de voiture

Suite à la recrudescence des accidents causés par les jeux rodéos encore appelés « Drift party » dans la ville de Niamey, le président de la délégation spéciale de la capitale nigérienne a interdit ces jeux de voiture, renseigne un communiqué.

Cette décision a été prise par cette autorité après l’accident qui a couté la vie à deux élèves le 20 février dernier à Niamey.

Mouctar Mamoudou (photo) précise que les contrevenants à cette décision s’exposeront purement et simplement aux sanctions prévues par la loi. Car comme le stipule le code pénal, « le fait d’exposer directement autrui à un risque immédiat de mort ou de blessures de nature à entrainer une mutilation ou une infirmité permanente, par violation manifestement délibérée d’une obligation particulière de sécurité ou de prudence » est puni d’un à deux d’emprisonnement et d’une amende de 20 000 FCFA à 200 000FCFA.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.