fbpx

Humanitaire : Le projet « Médiation Agropastorale au Sahel » lance ses activités à Bol

Humanitaire : Le projet « Médiation Agropastorale au Sahel » lance ses activités à Bol.

Le chef lieu de la province du Lac, Bol a servi de cadre pour la cérémonie d’ouverture de la rencontre du projet « Médiation Agropastorale au Sahel ».

Le coup d’envoi a été donné le samedi 22 février 2020 à la maison Maison de la Culture de Bol.

Le projet vise à promouvoir la paix, la stabilité et le vivre ensemble dans les cinq pays du G5 Sahel à savoir le Burkina Faso, le Mali, la Mauritanie, le Niger et le Tchad. Ceci, en analysant les problèmes avec les acteurs concernés des solutions locales aux problèmes locaux.

C’est le Centre pour le Dialogue Humanitaire qui est le maître d’oeuvre de cette première rencontre du genre dans la province du Lac au Tchad.

Ce Centre a pour objectif de contribuer aux efforts de stabilisation de la sous-région du Sahel en mettant l’accent sur la prévention des conflits et la coopération entre les acteurs concernés qui sont l’administration publique, les services techniques de l’Etat, les leaders communautaires, les forces de défense et sécurité et les partenaires humanitaires.

Brahim Ibni Oumar Mahamat Saleh, Assistant Chargé des Opérations au SAHEL du Centre pour le Dialogue Humanitaire,

Brahim Ibni Oumar Mahamat Saleh, Assistant Chargé des Opérations au SAHEL du Centre pour le Dialogue Humanitaire, a souligné l’importance du Projet. Pour lui, le projet apportera sans doute une plus-value aux efforts des autorités provinciales et locales dans la quête de la paix et la cohésion sociale entre les communautés. Son projet dit-il aidera les populations à développer des comportements pacifiques et coopératifs entre elles à travers la médiation ou la négociation.

Pendant deux jours, les leaders communautaires vont échanger et présenter aux autorités les résultats de leurs activités de médiation au niveau de leurs communautés et les problèmes auxquels ils sont confrontés.

une séance de travail de groupe entre leaders communautaires, services de sécurité et responsables administratives

Les participants analyseront les solutions qu’ils peuvent entreprendre ensemble au niveau provincial et national. De ce fait, ils partageront leurs expériences en matière de résolutions des conflits au sein de leurs communes.

Pour rappel, le Centre pour le Dialogue Humanitaire, a mis oeuvre ce projet axé sur la prévention et la gestion des conflits dans les pays du G5 Sahel pour contribuer à la lutte contre l’extrémisme violent et la promotion du vivre ensemble.

Au cours de la mise en place dudit réseau, les leaders de chaque communes se sont engagés à entamer une médiation pour résoudre au moins deux(2) conflits identifiés.

TWM-

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.