fbpx

Tchad: Le président de la CASAC fait un point après l’attaque des rebelles dans le nord du pays

Point de Presse du président de la CASAC, M. Mahamoud Ali Séïd, sur l’incursion des terroristes au nord du Tchad.

La Coalisation des Associations de la Société Civile pour l’Action Citoyenne (CASAC) condamne avec la dernière énergie l’incursion menée par ces obscurantistes, ces extrémistes religieux, ces fondamentalistes et autres narcotrafiquants armés et soutenus par le terrorisme international, et qui trouvent refuge aujourd’hui, dans ce no man’s land, qu’est la Libye.

Fort heureusement, les forces de Défense et de Sécurité étaient à la veille et leurs avaient infligé une défaite cuisante. Ces extrémistes avaient appris à leur dépend. Je pense que cette défaite devrait servir de leçon aux autres esprits malveillants égarés, qui pensent que porter atteinte à la République du Tchad serait une chose facile.

Qu’ils se détrompent.
Qu’ils reviennent à la raison, car conduire des enfants, des adolescents vers le carnage est un crime que la CASAC condamne fermement.

Notre pays le Tchad connaît aujourd’hui la paix et la stabilité depuis bientôt plus de 28 ans. Cette paix et cette stabilité ne font pas que des heureux. Il y a des jaloux et autres énergumènes, qui ambitionnent anéantiser cet élan de paix et de stabilité.

Aujourd’hui il y a des centaines de milliers, voir des millions de Tchadiens qui sont devenus intellectuels grâce à la paix et à la stabilité et aussi grâce au système éducatif et sanitaire mis en place depuis plus de 28 années dans notre pays.

Jadis,les Tchadiens avaient connus les affres de la guerre et Ils avaient egalement connus la souffrance de la guerre. Je pense, raison gardée, que les Tchadiens d’aujourd’hui ne permettront à aucun quidam, même sorti d’entre les cuisses de Jupiter porter atteinte à la paix et à la stabilité qui reignent dans notre pays.

Nous, au niveau de la CASAC, nous nous inscrivons en faux et en antagonisme face à ces actes, à ces forfaitures menées par cette horde de terroristes qui ne cherchent qu’à déstabiliser le Tchad. Nous dénonçons ce genre de comportement rétrograde et obsolète.
Le Tchad d’aujourd’hui n’est pas le Tchad d’hier. Le Tchad a changé. Le Tchad a des institutions fortes et solides. Le Tchad a une armée digne de ce nom, qui fait sa fierté à l’échelon international.

Cependant, nous demandons à tous nos compatriotes, d’être vigilants, d’être en perpétuelle veille. Hier comme aujourd’hui, les terroristes ont essuyés de lourds échecs, car l’armée tchadienne est constituée d’Hommes téméraires, courageux et braves.
Derrière cette même armée, il y a des millions d’Hommes, que j’appelle ici la majorité silencieuse et qui soutient indéfectiblement cette armée.

Sachez et apprenez, que vous ne pourrez jamais détruire ce ciment national, qui est l’unité et le développement que connaît notre pays.
Nous sommes là, nous sommes aux aguets au niveau de la CASAC, pour s’opposer énergiquement contre les ennemis de notre pays.

Cette défaite cuisante est un signal fort donné à tous les esprits égarés, à tous les individus mal intentionnés, qui plus est sans probité morale, qui pensent que prendre les armes et tuer les Tchadiens pourra passer impunément et sans aucune forme de jugement.

Nous saisons cette occasion pour demander à l’opinion internationale, à travers ses juridictions compétentes de poursuivre les terroristes qui écument la Libye, le Sahel et qui tentent de déstabiliser la quiétude des Tchadiens. Nous demandons aussi, aux juridictions nationales, d’établir un listing pouvant leur permettre de poursuivre ces hommes et ces femmes qui sont aujourd’hui en Libye et qui cherchent à déstabiliser le Tchad.
Certes ils ne pourront jamais atteindre leurs objectifs diaboliques, mais pour autant, nous demandons à la justice de faire son travail.

La CASAC saisit également cette occasion, pour exprimer son soutien indéfectible aux forces de défense et de sécurité et par-dessus tout, à l’homme de la paix, son Excellence Idriss Déby Itno, qui n’a jamais failli pour que la paix se perpétue indéfiniment dans notre pays.

Président de la Coalisation des Associations de la Société Civile pour l’Action Citoyenne (CASAC)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.