fbpx

Semi-Marathon pour la paix dans le Wadi Fira: Les Compétiteurs font de l’exploit

Il sont au total 50 athlètes venus des  départements de Biltine, d’Iriba, de Megri, de Dar tama, de Dar Alfawakih et d’ Albiher.

Le coup d’envoi a été donné à 08 heures par le préfet du département de Biltine, représentant le gouverneur de wadi Fira.

Quatre catégories étaient au programme.

15 kilomètres  pour les hommes juniors, 8 kilomètres pour les jeunes filles et les vétérans et enfin 6 kilomètres pour les dames seniors.

40 minutes et 57 secondes est le chrono réalisé par Bourkou Zakaria, première de la catégorie des jeunes filles et Hassan Adam Mahamat, premier des juniors hommes, a parcouru les 15 kilomètres  en 55 minutes et 10 secondes.

Dans la catégorie vétérans  Dames c’est Sadié Fadoul âgé de 45 ans qui réalisé le meilleur score en 50 minutes.

Quant à la catégorie vétérans, hommes, Mandolguégué Sabadjo est venu en tête suivi de Djiddo Adoudou.

Dans son adresse, le chef de secteur de la délégation provincial chargé de la Jeunesse des sports et de l’emploi, Abou Youssouf Abtoboy a félicité les athlètes ainsi que tous les partenaires qui ont contribué à l’organisation de ce semi-marathon, le premier du genre dans la province du wadi Fira.

Représentant le gouverneur de la province du Wadi Fira, le préfet de Biltine, Mahamat Ali Rama a dans son discours, félicité les organisateurs pour l’initiative qui s’inscrit dans le cadre de la politique du gouvernement en faveur de la Jeunesse et le développement des sports.

Prenant la parole à son tour, le directeur général de l’ONG AHA,  l’action humanitaire africaine Mahamat Saleh Ibni Oumar, a défini l’objectif de ce marathon, qui est en faveur de la paix, la citoyenneté et le brassage entre les jeunes.

Selon Mahamat Saleh Ibni Oumar, son organisation travaille auprès des personnes démunies et qui sont dans le besoin d’aide humanitaire au-delà des frontières tchadiennes.

Des lots, enveloppes et trophées ont été remis aux heureux gagnants de cette première édition du semi-marathon, placé sous le thème «S’il faut courir 15 kilomètres pour qu’il y est la paix, je le ferais».

Une photo de femmes des lauréats avec les autorités et les organisateurs à mis terme à ce semi-marathon en faveur de la paix.

Par Toumai Web Medias

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.