fbpx

Affaire des écoutes : Nicolas Sarkozy sera jugé pour corruption du 5 au 22 octobre

Pour la première fois sous la Ve République, un ancien président de la République sera jugé pour corruption : le procès de Nicolas Sarkozy dans l’affaire dite « des écoutes » se tiendra du 5 au 22 octobre, a décidé mercredi 8 janvier le tribunal correctionnel de Paris.

Nicolas Sarkozy est soupçonné d’avoir tenté d’obtenir début 2014, par l’entremise de son avocat Thierry Herzog, des informations secrètes auprès de l’ex-haut magistrat de la Cour de cassation Gilbert Azibert dans une procédure concernant la saisie de ses agendas en marge de l’affaire Bettencourt (soldée pour lui par un non-lieu en 2013) et ce, en échange d’un coup de pouce pour un poste à Monaco.

Le Parquet national financier (PNF), en octobre 2017, avait rendu son réquisitoire. Dans un document d’une grande sévérité pour les trois protagonistes de ce scandale, les magistrats du PNF assuraient que l’enquête des juges avait « mis en évidence des charges lourdes et concordantes à l’encontre de MM.Azibert, Herzog et Sarkozy », allant jusqu’à comparer les méthodes utilisées par l’ancien président et son avocat à celles de « délinquants chevronnés » – notamment le recours, pour communiquer confidentiellement, à la fausse identité de « Paul Bismuth ».

Le Monde

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.