fbpx

A la deuxième édition du festival DARY, 300 000 visiteurs et 150 artistes invités

Organisée conjointement par l’office nationale de promotion du tourisme, de l’artisanat et des arts et le ministère du développement touristique, de la culture et de l’artisanat, cette édition est placée sous le haut patronage du président de la république Idris DEBY ITNO, lancée ce samedi 21 décembre 2019 à N’Djamena.

L’objectif du festival DARY est de célébrer la diversité culturelle tchadienne, à travers des différentes activités. Vingt-trois provinces du pays ont pris part à cette deuxième édition. C’est le ministre secrétaire général adjoint de la présidence de la république Hissein Brahim Taha qui a représenté le chef de l’Etat à cette édition, qui a vu la présence de la première dame du Tchad Hinda DEBY ITNO, des plusieurs membre du gouvernement, des représentations diplomatique et des chefs traditionnels.

Saleh Abdelaziz Damane, maire de la ville de N’Djamena

Souhaitant la bienvenue aux délégations venues des provinces, le maire de la ville de N’Djamena Saleh Abdelaziz Damane a remercié l’équipe organisationnelle qui à porter toujours sont choix sur N’Djamena la capitale. Pour lui, rassemblé plusieurs personnes n’est pas chose facile c’est pourquoi le maire a demandé au festivalier d’en profiter autant durant les quinze jours choisi pour cette édition.

De son côté le coordonnateur de l’office nationale de promotion du tourisme, de l’artisanat et des arts Abakar ROZY TEGUIL à l’entame de son allocution, remercié le chef de l’Etat Idriss DEBY ITNO d’avoir institutionnalisé le festival DARY. «  L’une des missions de mon organisation est de soutenir la politique culturelle du gouvernement à travers l’organisation des évènements majeure, cette institution remplie ainsi ses objectifs » a laissé entendre le coordonnateur qui de poursuivre que la confiance de plus haute autorité du pays et la volonté de réussir, l’engouement du public lors de la première édition et la qualité des différentes prestations ont permis de savoir que le pari a été gagné.

Abakar ROZY TEGUIL , coordonnateur de l’office nationale de promotion du tourisme, de l’artisanat et des arts

Dans un discours pleine d’émotion et de sens culturel,  la ministre du développement touristique, de la culture et de l’artisanat Madeleine ALINGUE a fait savoir que réunir les vingt-trois provinces du pays est l’une des ambitions du ministère en charge de la culture, pour elle, la deuxième édition du festival se veut plus ambitieuse, plus précise et veut répondre à la question fondamentale « Ana yatou, anina yatou » qui veut dire en arabe local qui je suis, qui sommes-nous et la réponse est juste je suis Idriss, Hinda je suis Falmata, Madeleine, Adoum, …….. Bref je suis le Tchad. La ministre d’ajouter que la diversité de notre héritage culturel n’est pas un obstacle mais une richesse. La culture se construit, évolue et se transforme ; la réalité de notre nation passe par l’acceptation et l’appropriation par chacun d’entre nous de ce mosaïque culturel.

Ministre du développement touristique, de la culture et de l’artisanat, Madeleine ALINGUE

La cérémonie d’ouverture n’est pas seulement les discours, mais des défilés de vingt-trois provinces et des visites des stands. DARY deuxième édition est ouverte jusqu’au 04 Janvier 2020 ou 300 000 visiteurs sont attendus 150 artistes nationaux et internationaux invités.

@TWM : MAHAMAT HASSAN NASRADINE

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.