fbpx

Tchad: Le pays envisage la création d’une base de données géographiques

Clôture cet après-midi à l’hôtel Radisson Blu d’un séminaire sur l’apport de l’information géographique pour le développement socio-économique de la capitale. Activité organisée par le Ministère de l’Aménagement et la société ING FI, expert dans l’élaboration et la réalisation des projets géomatique. L’objectif principal de ce projet vise l’utilisation de données géographiques pour dynamiser les secteurs de développement de la ville de N’Djaména.

C’est pour répondre aux besoins des acteurs du développement que ces assises de 2 jours ont eu lieu. Ceci, afin de mettre en place un cadre de référence dans lequel devraient s’insérer l’information géographique du pays. Durant ces jours, les participants ont débattu sur le projet permettant de doter le Tchad d’une infrastructure de données géographiques (IDG) multi-usages.

Les participants ont touché du doigt tous les domaines de développement ayant en commun l’utilisation de l’information géographique. Cependant, le débat ont porté sur des thématiques liées : l’environnement et au développement ; à l’aménagement du Territoire ; à l’économie et à l’investissement et ; sur les infrastructures sociales.

Clôturant les travaux, Alaïna Yacoub Possey Directeur Général du Ministère, représentant la Ministre de l’Aménagement du Territoire, du Développement de l’Habitat et du l’Urbanisme, a encouragé le promoteur de projet IDSVNE à continuer dans cette dynamique et à tester des projets pilotes utiles à tous. Et de conclure que les conclusions des travaux seront transmises à qui de droit.

Des recommandations ont été faites à l’endroit des organisateurs par l’exemple, la création d’une Ecole Nationale de l’Urbanisme et  la révision du plan cadastral.

@TWM : Mbodou Hassan Moussa

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.