fbpx

10ème anniversaire de l’Alliance tchadienne pour la défense des intérêts républicains et pour la paix

L’Alliance tchadienne pour la défense des intérêts républicains et pour la paix (ATDIR/R) a célébré son 10ème anniversaire, à travers une conférence de presse animée par son porte-parole, Mahamat Saleh Hissein Ben Mallallah. C’était le samedi 14 décembre 2019 à l’hôtel Méridien Chari, en présence des journalistes de la presse publique et privée et des membres de ladite association.

Dressant le bilan pendant les dix années et les perspectives de son association, le porte-parole de l’Alliance tchadienne pour la défense des intérêts républicains et pour la paix (ATDIR/R), Mahamat Saleh Hissein Ben Mallallah, a tenu à préciser que son association est, comme son nom l’indique, pour la paix et œuvre pour la paix, surtout pour la préservation de la paix et la défense des acquis de la démocratie.

Mahamat Saleh Hissein Ben Mallallah a souligné que les membres de l’ATDIR/P ne décident rien, n’exigent rien, n’imposent rien, mais ils contribuent, à travers, les actions qui puissent aider le pouvoir public, les autres partenaires et tous ceux qui sont autour de ce processus démocratique.

Bref, que la préservation de cette paix chèrement acquise. Selon lui, pendant les dix années, son organisation n’a pas fait beaucoup des activités médiatiques, mais elle a mené des actions qui sont d’ailleurs des actions concrètes et ont permis de rencontrer le pouvoir public à divers niveaux, voire même les plus hautes autorités du pays.

Ainsi, en 2008, quand le Tchad était en pleine crise militaire avec des attaques répétées des rebelles dans la capitale, l’ATDIR/P a rédigé même des mémorandums, sur la position des tchadiens qui aspirent à la paix, auprès des institutions et organisations internationales, et cette action avait apporté ses fruits. C’est pourquoi, cette rencontre vient à point nommé pour permettre à l’ATDIR/P d’évaluer ses actions, car, il existe, de nos jours, plusieurs associations organisent des activités médiatiques mais ces activités n’ont pas d’impact sur la société.

Répondant aux préoccupations des journalistes sur les intérêts républicains que son association défend, le porte-parole de l’ATDIR/P, Mahamat Saleh Hissein Ben Mallallah, a fait comprendre que pour appartenir à une association ou une organisation qu’elle soit politique ou autre intérêt qu’il soit, nous sommes d’abord des tchadiens et nous appartenons à un pays, à un Etat, à une République et ce pays s’appelle le Tchad et il faudrait qu’on aime ce pays.

Pour lui, aimer la République, défendre son pays, dire que je suis tchadien, c’est d’abord défendre et respecter les intérêts républicains. Car, notre pays, le Tchad est un Etat organisé qui a ses institutions, nous avons des textes et loi fondamentaux et cette loi fondamentale prend tout en compte, à savoir la démocratie, la création des institutions, le respect de droit de l’Homme, etc .

Mais lorsqu’on se met au travers pour contredire cette loi, pour refuser de respecter cette loi fondamentale, vous êtes en train de marcher sur les intérêts de la République, vous êtes en train de marcher sur la constitution. C’est aussi grâce à cette constitution que le Tchad a une voix à l’extérieur du pays et c’est grâce à cette constitution que les tchadiens s’expriment en toute liberté et parfois même leur expression est outrancière. Cependant, le porte-parole de l’ATDIR/R n’a pas manqué d’interpeller, à travers son association aux tchadiens à respecter les textes de la République, les lois de la République…

A la question des interdictions des marches et restrictions des réseaux sociaux, Mahamat Saleh Hissein Ben Mallallah a indiqué que tous ces actes font partie de la loi. Si les gens marchent hors cadre, il faudrait le recadrer. S’agissant des réseaux sociaux, Le porte-parole de l’ATDIR/R se dit désoler de la manière dont les jeunes tchadiens utilisent les réseaux sociaux. «Aujourd’hui, si vous parcourez les réseaux sociaux, les débats qui se font sur les réseaux sociaux sont entrain de diviser les tchadiens, pour ne pas dire mettre en mal le vivre ensemble et la cohabitation pacifique qui existent entre les sudistes et les nordistes» a laissé entendre Mahamat Saleh Hissein Ben Mallallah.

Créée en 2007 par des jeunes soucieux de l’avenir de leur pays, le Tchad, l’ATDIR/R a obtenu son autorisation de fonctionner en 2009. Elle se fixe comme objectifs: décourager toute forme de violence, dénoncer toutes entreprises hostiles à la paix, encourager la non-violence, la tolérance, le dialogue, la défense des acquis de la démocratie, les libertés, la protection de l’environnement et développement durable.

Mahamat Saleh Hissein Ben Mallallah.

«Aujourd’hui, si vous parcourez les réseaux sociaux, les débats qui se font sur les réseaux sociaux sont entrain de diviser les tchadiens, pour ne pas dire mettre en mal le vivre ensemble et la cohabitation pacifique qui existent entre les sudistes et les nordistes» Mahamat Saleh Hissein Ben Mallallah.

@TWM: Mahamat Sougui

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *