fbpx

Les femmes édifiées,les filles sensibilisées,«un Débat National»clôture 16 jours d’activisme

Lancée le 25 novembre 2019 par l’ONG la Voix de la Femme, la Campagne de 16 jours d’activisme contre les violences faites aux femmes a pris fin ce mardi 10 décembre 2019 à la maison de la Femme de N’Djamena. Un panel composé de trois personnalités ont animé un grand Débat dénommé « Débat National » à cette occasion. 

L’objectif de ce grand débat de clôture vise à réunir les acteurs nationaux et internationaux œuvrant en faveur de la question genre et de l’égalité des sexes. Ceci, afin d’échanger avec les acteurs concernés par cette thématique. Au centre des échanges, les différentes formes des violences faites aux femmes ainsi que la question leur épanouissement.

Les Panelistes au cours des débats

Clôturant les travaux la présidente de l’ONG la Voix de la Femme, a salué les panelistes et les participants qui se sont mobilisés durant ces 16 jours d’activisme. Ce grand débat, dit-elle, permettra à son l’ONG d’établir un plan d’action quinquennal pour la lutte contre les violences faites aux femmes. C’est aussi à travers sa voix que la Voix de la femme a fait le récapitulatif des activités réalisées durant ce 16 jours d’activisme. 

Amina Yaya Tidjani, Présidente de l’ONG la Voix de la Femme

Me Olivier Tshibola, coordinateur de programme chaîne Pénale au PNUD-Tchad ; Ismaël Adoum Hamid, Directeur Général Technique de l’équité au Ministère de la Femme et ; Enock Nodjigoto, chargé de programme au FUNAP, ont constitué le panel.

La modération est assurée par Mme Fatimé Assarah Hassan, membre du Conaf-Tchad. Les panelistes ont tour à tour abordé les questions liées au mariage précoce, viol, mutualisation génitale féminine et les textes juridiques y afférant. A l’unisson, ils encouragent les femmes victimes a dénoncer les actes endurés. 

Pour Ismaël Adoum Hamid, Directeur Général de l’éthique de dire que sans  la dénonciation le combat est loin d’être gagné. Il a aussi renouvelé le soutien de son ministère en matière de sensibilisation.

Une mention spéciale est  adressée à la première Dame du Tchad,  ainsi que : UNFPA,  PNUD, ONAMA et Vitaline.

@Mbodou Hassan Moussa

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *