fbpx

La Voix de la Femme :Le harcèlement sexiste au travail est l’objet d’une conférence débat

L’ONG Voix de la Femme a organisé une conférence débat sur les violences faites aux femmes dans le milieu professionnel au CEFOD. Un panel composé de Mme Amsissane Fatimé Lamana, Secrétaire Général de l’ONG Voix de la Femme et M. Izadine Kamal Ahmat, magistrat et substitut du procureur, ces deux personnalités ont débattu de cette thématique. 

Les échanges ont porté sur le thème : « harcèlement sexiste au travail: un comportement trop peu dénoncé ». Thème révélateur, entrant dans le cadre des activités marquant les 16 jours d’activisme contre les violences faites aux femmes.

Mme Fatimé Amsissane Lamana AMANA, dans son allocution introductive a rappelé les objectifs et missions de son organisation créée en 2017. Les axes principaux dit-elle, sont la dénonciation, sensibilisation et formation. Et d’ajouter qu’elles combattent nuit et jour à travers l’association pour l’épanouissement des femmes et des filles. Sa basant sur une statistique, une femme sur 5 est harcelée dans son lieu de travail, c’est un comportement qui mérite d’être  bannie, a-t-elle pourfendu. 

Dans son exposé, M. Izadine Kamal Ahmat, s’est félicité en retraçant les avancées en termes d’adoption des textes juridiques au Tchad. On dit souvent « la femme est la fille du procureur » est la loi suprême protège la femme a-t-il relevé. Ainsi, il mentionne que le code pénal puni le harcèlement sexuel que ça soit verbal ou corporel. Cependant, il encourage les femmes harcelées de dénoncer et porter plainte afin que la  justice puisse appréhender le présumé prévenu. 

Les séances questions ont permis aux participants de partager leurs idées avec les panélistes. Au vue des questions posées, l’on retient les mécanismes juridiques et les lenteurs en matière des condamnations des personnes reconnues coupables de violences envers les femmes.

TWM: M’bodou Hassan Moussa

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.