fbpx

Marathon de New York : le Kenya fait coup double

Le Kenya à l’honneur une fois de plus. Geoffrey Kamworor et Joyciline Jepkosgei, tous deux détenteurs du record mondial du semi-marathon, ont remporté l’une des courses les plus populaires de la planète, le marathon de New York.

Dimanche, Kamworor s’est imposé, comme en 2017, chez les messieurs, alors que Joyciline Jepkosgei a décroché la victoire chez les dames pour son premier marathon, devant la quadruple lauréate Mary Keitany.

Kamworor a fait la différence en accélérant dans les cinq derniers kilomètres de la course pour s’assurer la victoire en deux heures et treize secondes face à son compatriote Albert Korir et l‘éthiopien Girma Bekele Gebre .
Son partenaire d’entraînement et détenteur du record du monde du marathon, Eliud Kipchoge était à la ligne d’arrivée pour le féliciter.

La Kényane Jepkosgei a connu le deuxième temps le plus rapide de son histoire, deux heures 22 minutes et 38 secondes, devançant Mary Keitany, quatre fois championne du monde du maratrhon de new york en six ans. Keitany a terminé deuxième en 2 heures 23 minutes et 32 secondes devant Ruti Aga.

L‘éthiopienne et championne en titre Lelisa Desisa, a jeté l‘éponge au septième kilomètre environ. Plus de 52 000 coureurs toutes nationalités confondues ont pris part à cette 49 ème édition du marathon de new york.

Source: REUTERS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *