fbpx

Congo fashion week : les femmes rondes à l’honneur

Une poignée de mannequins ayant hérité du créateur des formes rondes ont fait figure d’affiche au festival Congo fashion week à Kinshasa,la capitale congolaise. Habillées par des designers venus du continent, ces femmes ont non seulement mis en avant leur beauté, elles ont aussi émerveillé la vue.

“Ma collection s’appelle silhouette, comme vous l’avez si bien vu. Je voulais montrer les formes gracieuses, les belles formes de nos femmes africaines. Elles étaient voluptueuses, très très jolies. Donc c’est ce que je voulais montrer, c’est ce qui m’a inspiré, les belles formes de nos femmes africaines.” A-fait savoir Martine Dabiré, l’un des designer de la soirée.

Se sentir à l’honneur fait plaisir et augmente la confiance en soi comme l’affirme le modèle Tania Kifuga :“c’est la toute première fois de défiler. Ça fait vraiment plaisir de voir qu’on est pris en compte, qu’on est pas mis à l’écart.”

Ça fait vraiment plaisir de voir qu’on est pris en compte, qu’on est pas mis à l’écart

“ Et finalement ce standard de la beauté qu’on a voulu tant garder avec les femmes minces et grandes, elles ne représentent pas toutes les femmes. Nous sommes diverses, on mérite d’être toute représentée”. Ajoute un autre designer présent à la soirée.

Pour la fondatrice de Congo fashion week, mettre la femme ronde à l’honneur renvoie à promouvoir une autre image du corps féminin en général et plus particulière celle de la femme africaine aux formes bien plus plantureuses mais attrayantes”. Il était temps que l’on puisse célébrer la femme que je n’appelle pas ronde, mais que j’appelle la femme généreuse. On devrait célébrer la femme qui a de la générosité dans ses formes. On devait bien la célébrer.“s’est-elle exprimée.

Devenu depuis un peu plus de deux ans l’unique grand rendez-vous du savoir-faire congolais en matière de style et de mode, la huitième édition de Congo Fashion Week tenue du 29 octobre au 02 novembre 2019 et mis sous le thème “Congo with style”, a été marquée par une diversité de créations.

Source: africanews avec AFP par Erika JOCIA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *