fbpx

Tchad : Quatre meilleurs contrôleurs Aériens primés pour leur professionnalisme

L’Association Professionnelle des Contrôleurs Aériens du Tchad (APCAT) en partenariat avec ASECNA, Tchadia Airlines, ASKY, N’Djamena Fast-Food et Propulsion Afrique, a organisé ce dimanche 20 octobre dans la soirée à l’Hôtel Radisson de N’Djamena, la cérémonie de célébration de la journée mondiale du contrôleur aérien.

Une cérémonie qui a vu la présence des autorités en charge de l’aviation civile, des contrôleurs aériens tchadiens et étrangers, des responsables des compagnies aériennes au Tchad. Le thème retenu pour cette journée internationale est « l’impact du métier de contrôleur aérien sur l’aviation civile ».

Dans son mot marquant l’ouverture de la cérémonie, la Présidente du Comité d’organisation Khadidja Armiyaou précise que cette journée est célébrée dans le monde entier pour apporter de reconnaissance au rôle important que joue les contrôleurs dans la gestion de trafique aérienne, par leur professionnalisme, leur dévouement et leur engagement dans le maintien de la sécurité aérienne. 

Selon Nassour Ali Kendy, le contrôle aérien est le vecteur essentiel dans le domaine de l’aviation civile et c’est un métier très délicat et sensible. « Je suis contrôleur aérien depuis 5 ans, j’ai appris beaucoup d’expérience pendant ces années. Le contrôle aérien est un métier passionnant malgré ses exigences d’assurer la responsabilité ».  Monsieur Ali Kendy  a relevé que le métier demande plus de concentration, parce que la pression est continue. Malheureusement souligne-t-il, qu’on parle peu des contrôleurs aérien, lorsqu’un avion arrive avec des dizaines de millier des passagers, qui fait un accident ou un incident ».

L’objectif du métier de contrôleur aérien, est de gérer un nombre maximum d’avions à la fois, tout en maintenant les conditions de sécurité optimale, renchérit-il.

Président de l’Association Professionnelle des Contrôleurs Aériens du Tchad Nassour Ali Kendy a salué les efforts fournis par les vaillants contrôleurs aériens du Tchad qui n’ont enregistré aucun incident depuis plus de quatre ans.

Pour le représentant du Ministre de l’Aviation Civile KANBOURBE Nathan, par ailleurs Directeur Général Adjoint du ministère, souligné que chaque contrôleur a toujours été et demeure l’élément clé du réseau de contrôle de la navigation et de la circulation aérienne. « Les contrôleurs sont irremplaçables par la technologie ou par les intelligences artificielles ». En matière de contribution économique, le transport aérien est devenu une industrie innovante qui anime le progrès économique et sociale reliant les personnes et les villes entre elles. C’est grâce à la contribution efficiente des contrôleurs aériens que de nos jours le tourisme et les marchés mondiaux sont devenus  accessibles, a indiqué le représentant du Ministre de l’Aviation Civile.

Ce travail de contrôleur est physiquement et mentalement épuisant, mais ils font toujours preuve de sacrifice sans relâche pour assurer quotidiennement la sécurité de la navigation aérienne face aux pressions de tout ordre, a conclu KANBOURBE Nathan, Représentant du Ministre de l’Aviation Civile.      

Quatre meilleurs contrôleurs ont reçu de prix d’encouragement pour les efforts inlassable qu’ils accomplissent au quotidien. 

Il faut souligner que selon une étude menée par l’Organisation Internationale de l’Aviation Civile, plus de 4000 personnes meurent dans l’année suite aux accidents de voitures contre à 600 personnes  meurent de l’accident d’avions.

Par Moussa Mahamat Seid

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *