fbpx

Sénégal : le cuisinier Ibrahima Ndoye, grand influenceur sur le net

C’est la culture, l’histoire et parfois même la politique en une seule bouchée. La cuisine d’Ibrahima Ndoye lui a valu de gagner des milliers de fans sur le réseaux sociaux.

Son ingrédient, c’est sa passion pour la gastronomie africaine. Ndoye brise les codes en produisant des vidéos et des photos captivantes contenant de nombreuses informations sur l’utilisation de ses ingrédients.

“Oui, je peux dire qu’après deux ou trois ans de blogs, je ne m’attendais pas à avoir un public aussi important, donc je peux dire oui, c’est bien suivi”, confie-t-il.

Je reçois beaucoup de messages de gens qui vivent en Angleterre, en Italie, en Nouvelle-Zélande, en Australie…

“C’est le netetou, l’un des principaux condiments africains, car il donne un goût spécifique à la plupart des plats africains. Il est donc utilisé dans de nombreux plats comme le Maafe, par exemple, beaucoup à Maafe, à Soupou Kandia aussi, et permet d’en faire un plat africain simple”, indique le gastronome sénégalais.

Grâce aux réseaux sociaux, son activité a gagné en notoriété. Et Ibrahima Ndoye fait partir de ces influenceurs culinaires au monde avec une forte audience.

Aujourd’hui, son activité en ligne a gagné une audience mondiale encore plus importante que celle de ses clients locaux.

“De nombreuses nationalités s’intéressent à notre cuisine. Je reçois beaucoup de messages de gens qui vivent en Angleterre, en Italie, en Nouvelle-Zélande, en Australie et qui connaissent plus ou moins l’Afrique ou qui ont des amis africains, des partenaires africains et veulent en savoir plus sur l’Afrique”.

Le blog alimentaire est un concept nouveau au Sénégal et moins répandu qu’en Europe ou aux Etats-Unis. Il y a donc moins de sponsors et de blogueurs qui doivent s’autofinancer.

Les amis d’enfance de Ndoye viendront toujours à l’heure du déjeuner pour participer à la transformation, au conditionnement et à la livraison de l’un des concepts émergents de l’Afrique, repris dans les rues de Dakar.

Source: Africanews

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *