fbpx

Les Sao toujours cloués à Niamey, Déby instruit tchadia d’aller les chercher demain

Les joueurs de l’équipe nationale Sao sont toujours cloitrés dans leur hôtel à Niamey la capitale du Niger faute de moyen de transport. L’ Ambassadeur du Tchad auprès de la république du Niger M. Ousman sougui koko accompagné du président des étudiants tchadiens au Niger leur ont rendu visite ce soir pour s’assurer de leur situation et plaider auprès des autorités compétentes de leur retour immédiat au pays ou les joueurs du Libéria qui les entendent pour le match retour qui devra se jouer le Dimanche prochain.

Selon nos informations, depuis Amdjarass ou il séjourne depuis une semaine le Président Idriss Déby ITNOa instruire aux responsables de Tchadiaairlines de dépêcher un avion tôt le samedi pour ramener les joueurs à la maison si la compagnie Royal Air Maroc n’a pas trouvé de solution dans la nuit de ce vendredi 11 octobre 2019.

Via un appel téléphonie entre l’ambassadeur M. Ousman sougui koko et le Ministre de la jeunesse, des sports et de la promotion de l’emploi qui se trouve également à Amdjarass pour l’intronisation du Sultan de Dar bilia.

Selon toujours la même source, les ministres de l’aviation du Tchad et du Niger doivent coordonner dans la nuit ce vol spécial au cas ou l’avion de Royal Air Maroc n’est réparé.

pour rappel, Après le match perdu (1-0) face au pays de Geoge Weah, les Sao devraient regagner dare-dare la capitale tchadienne pour préparer le match retour, prévu pour dimanche, le 13 octobre au stade Idriss Mahamat Ouya. 

Malheureusement, ils ne sont pas toujours rentrés à N’Djaména. Et pour cause, ils sont bloqués à Niamey. L’avion de la compagnie Royal Air Maroc qui devrait les transporter serait tombé en panne. Et les joueurs sont casés dans un hotel de la capitale nigérienne en attendant un autre vol, apprend-on.

C’est donc mal parti pour les Sao qui devraient se préparer pour gagner le match retour avec une grande marge afin d’espérer rester dans la phase éliminatoire de la CAN 2021. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *