fbpx

Tchad: Général Djimé Mamari Ngakinar n’est plus !

Le Ministre d’État, Ministre Secrétaire Général de la Présidence de la République, Kalzeubé Payimi Deubet est allé cet après-midi, au domicile familial du feu Général Djimé Mamari Ngakinar, pour compatir avec la famille endeuillée au nom du Président de la République IDRISS DEBY ITNO.

Ancien vice-président du Tchad sous le régime du Conseil supérieur militaire (CSM), Général Djimé Mamari Ngakinar est décédé en France de suite de maladie. Il avait 85 ans.

Rappelé à Dieu le 9 septembre 2019 à Ermont en France, le feu Général Mamari Djimé Ngakinar est inhumé ce 23 septembre au pays qui l’a vu naitre, il y a très exactement 85 ans. A la place mortuaire de celui qui a été vice-président du Tchad de 1975 à 1979, le chagrin se lisait sur le visage des ses parents, compagnons d’armes, amis et connaissances.

Ne pouvant rester indifférent face à la perte de son aîné et frère d’arme, le Général Mamari Djimé Ngakinar, le Président de la République IDRISS DEBY ITNO a délégué le Ministre d’Etat, Ministre Secrétaire Général de la Présidence de la République, M. Kalzeubé Payimi Deubet, à la tête d’une forte délégation comprenant notamment membres du gouvernement,  ceux du Secrétariat Général de la Présidence et du Cabinet Civil du Chef de l’Etat pour compatir avec la famille endeuillée. Kalzeubé Payimi Deubet a, au nom du Chef de l’Etat IDRISS DEBY ITNO et du gouvernement dont il en est le coordonnateur de l’action présenté les condoléances les plus attristées à la famille éplorée.

Le Ministre d’Etat, Ministre Secrétaire Général de la Présidence de la République signe le livre de condoléances en ces termes :

« Le Tchad tout entier et son Président, son Excellence Monsieur IDRISS DEBY ITNO a tenu à rendre hommage à un vaillant fils qui marqué l’histoire tumultueuse et pleine d’enseignement que le pays a connue. A toute la famille éplorée, nous présentons les condoléances du Chef de l’Etat et du gouvernement de la République du Tchad. Que l’âme de l’illustre disparu repose en paix».

Le défunt laisse après lui, une veuve, 09 orphelins et 10 petits-enfants. «Grande figure de l’histoire du Tchad, le Général Djimé Mamari Ngakinar n’a fait que nous précédé. Que l’Eternel vous adoucisse, le Cœur vous réconforte et ait l’âme de l’illustre disparu dans son royaume céleste », a réconforté moralement le Ministre d’Etat, Ministre Secrétaire Général de la Présidence de la République, M. Kalzeubé Payimi Deubet les parents réunis à la place mortuaire.

Par: DGCOM Le 23/09/2019 20:2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *