fbpx

La Françafrique et le Franc CFA au cœur d’une manifestation de Urgences Panafricanistes à Niamey,

Député Oumarou Abdourahamane : « Nous rejetons avec la dernière énergie toute monnaie dont l’objectif n’est pas de libérer l’Afrique francophone du joug néocolonialiste de la France »

Député Oumarou Abdourahamane

La section nigérienne de l’organisation « Urgences Panafricanistes », lancée par l’activiste controversé, Kémi Séba, a organisé une manifestation contre la « Françafrique » et le « Franc CFA », le samedi 14 septembre à la Place de la Concertation de Niamey. Plusieurs milliers de personnes ont assisté à l’évènement qui a été initié sous l’égide du député Oumarou Abdourahamane dit « Abder », président d’Urgences Panafricanistes– Niger.

une vue des partcipants

Les manifestants, parmi lesquels une participation remarquée des étudiants et d’activistes de la société civile, a été accompagnée par un concert à ciel ouvert, au cours duquel se sont produits des artistes « révolutionnaires », locaux et internationaux. On notait ainsi la présence et la prestation de l’artiste sénégalais, Didier Awadi, très engagé en faveur de la promotion de la souveraineté du continent, aux cotés d’autres artistes nationaux. Au cours de la manifestation, des slogans anti-français et contre le « franc CFA » ont été scandés, et des pancartes appelant à la fin du « néo-colonialisme », ou contre « l’impérialisme », ont également été scandés. Plusieurs allocutions ont été prononcées par les leaders du mouvement, dont celle du député Oumarou Abdourahamane, qui a contextualisé les enjeux de la manifestation dont l’objectif est, d’après lui, de dire « Stop au néo-colonialisme de la France en Afrique ».

Actuniger.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *