fbpx

Inde: La répudiation désormais punit par la loi.

Le Parlement a approuvé un texte interdisant le triple talaq, une pratique de divorce chez les musulmans.

New Delhi

Il était dans le collimateur du gouvernement fondamentaliste hindou depuis des années. Le président de la République, Ram Nath Kovind, a récemment approuvé la loi interdisant le «triple talaq». Cette pratique permettait aux musulmans de quitter leur épouse en répétant trois fois «talaq» (divorce). La législation approuvée par la Chambre basse du Parlement en juin puis par la Chambre haute le 25 juillet, punit cette répudiation de trois ans de prison et d’une amende.

Le Figaro

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *