fbpx

Niger: près de 150 migrants rapatriés de Libye par l’OIM

Cent quarante-huit migrants nigériens ont été rapatriés jeudi soir par avion de Libye, où ils étaient détenus dans des centres de rétention, a annoncé vendredi l’Organisation internationale pour les migrations (OIM).

«L’OIM a accueilli et assisté hier (jeudi) soir 148 migrants nigériens arrivés avec un vol charter de Libye», a précisé l’OIM à Niamey. Parmi ces migrants rapatriés, «quatre se trouvaient» dans un centre de rétention «bombardé le 2 juillet à côté de Tripoli», la capitale libyenne, souligne l’agence onusienne sur sa page Facebook. Ces migrants ont été assistés dès leur arrivée à l’aéroport de Niamey par une équipe de l’OIM qui assurera leur transport vers leur ville d’origine. Ces nouveaux arrivants portent à un millier le nombre de Nigériens rapatriés depuis janvier par avion, alors qu’ils étaient détenus dans des centres de rétention en Libye, selon les chiffres de l’OIM.

Le 20 juillet, 147 Nigériens avaient été rapatriés dans le cadre du Programme de l’aide au retour volontaire soutenu par l’Union européenne au Niger. Agadez, la plus grande ville du nord du Niger, aux portes du Sahara, voisine de Tahoua et Zinder, est une plaque tournante de l’émigration clandestine vers l’Europe via la Libye voisine.

Le durcissement des mesures législatives et des contrôles sécuritaires, notamment à la frontière nigéro-libyenne, avec l’aide de l’Union européenne, ont fait plonger les chiffres des clandestins, mais migrants et passeurs ne semblent pas découragés. Près de 20.000 migrants africains, en route pour l’Europe, principalement via la Libye, ont été secourus depuis avril 2016 dans le désert nigérien, avait annoncé l’OIM en juin, faisant état d’une «moyenne» de sauvetage de «1200 migrants par mois».

Source: Le Figaro

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *