fbpx

Le 6ème Arrondissement de N’Djamena accueille la caravane ma fille va à l’école

C’est la commune du 6ème arrondissement de N’Djamena qui a servi ce mardi 10 septembre 2019 comme cadre d’échanges de sensibilisation de la scolarisation de la jeune fille. Le thème retenu pour cette première caravane, initiée dans le cadre des grands projets de l’Association Voix de la Femme est ‘’Ma fille va à l’école’’.

La cérémonie d’ouverture a eu lieu cet après-midi dans les locaux de la commune du 6ème arrondissement en présence de madame le Maire, de l’administrateur délégué auprès de la commune du 6ème arrondissement de N’Djamena, du Chef de sous-secteur en alphabétisation au 6ème arrondissement, de la Présidente de Association Voix de la Femme, du représentant de la société civile et des conseillers municipaux.

Dans son mot d’ouverture, madame le Maire Hamissou Mallet a tenu a rappelé aux femmes, jeunes et hommes présents au cours de la cérémonie que, le but visé à travers cette caravane « MA FILLE VA A L’ECOLE », consiste à sensibiliser le grand public, les leaders religieux, les délégués et chefs des carrés ainsi que les parents sur l’importance de la scolarisation des filles et leur maintien à l’école.

Le Maire a profité de l’occasion pour lancer un vibrant appel à tous les acteurs concernés à s’y mettre pour réussir ce pari. Tout en encourage les membres de l’Association Voix de la Femme, d’aller au-delà même de leur mission première qui est celle d’œuvrer pour la promotion et la défense des droits de la femme tchadienne.

Pour le l’administrateur délégué auprès de la commune du 6ème arrondissement de N’Djamena, Monsieur Emmanuel Zoua, a quant à lui indiqué que, cette caravane contribue à la mise en œuvre de la politique du gouvernement dans la scolarisation de la jeune fille. Il relève également que cette caravane vient à point nommé à l’effet de sensibiliser les parents afin qu’ils puissent envoyer massivement les filles à l’école, dès la prochaine rentrée scolaire 2019/2020.

Amina Tidjani, Présidente de l’Association Voix de la Femme, initiatrice de cette campagne ‘’Ma fille va à l’école’’, s’est attablée beaucoup sur la question de la fréquentation et le maintien des jeunes filles à l’école, et ceci doit se faire nécessairement par l’implication des autorités locales, des leaders religieux et communautaires, des responsables de la société civile et bien évidement des parents, a-t-elle conclu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *