fbpx

Ma fille va à l’école, la caravane poursuit son chemin au 4è Arrondissement.

La caravane ‘ma fille va à l’école » se poursuit dans les arrondissements de la ville de N’Djamena, ce soir lundi 9 septembre 2019 dans le 4ème arrondissement une séance de sensibilisation a été présidé par la présidente de la l’association voix de la Femme Amina Tidjani et le maire premier adjoint Soumaine Bomi en présence des chefs des carrés et plusieurs invités.

Dans son mot la conférencière Dr Fatimé Mahamat Saleh rappelle aux femmes et aux jeunes filles qu’il y’a une grande différence entre les filles instruites et celles non instruites. « Regardons un peu une femme instruite peu lire l’ordonnance de son enfant qui a la fièvre, mais celle non instruite n’arrive pas par ce que elle n’était pas à l’école. déclare la conférencière.

Pour la présidente de l’association voix de la Femme Amina Tidjani qui aussi a son tour plaider pour que les jeunes filles soient inscrites à l’école même si elles sont mariées. « le mariage n’empêche pas les filles de fréquenter et que sa ne soit pas un frein du développement et de l’épanouissement des filles .

Prend la parole, la Secrétaire Général du 4ème arrondissement Fatimé Aoudalkerim déclare que, la jeune fille et une jeune maman de la nation, quittons ensemble la vie de l’ignorance et partons à l’école pour être dans la vie des intellectuels et construisons les pays déclare t-elle dans son intervention.

Deux points focales ont été choisis par la présidente de l’AVF et les chefs des carrées du 4ème arrondissement pour faire le suivi de l’application des recommandation et conseils au niveau de circonscription administrative. Il s’agit de Madame Rakhiye Badawi femme leader et Mahamat Saleh Diker de la société civile.

une phase de questions-réponses sur l’essentiel a mis à terme à cette conférence.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *