fbpx

Batha: Éleveurs et Agriculteurs ouvrent une nouvelle page du vivre ensemble

Dans le cadre de la promotion du vivre ensemble et de la cohabitation pacifique, la préfète de la province du Batha Fatimé Boukar Kossei a joué un rôle important dans la médiation et le règlement de conflit agriculteurs/éleveurs.

Dans une déclaration poignante d’appel à la paix et à l’unité, Fatimé Boukar Kossei a touché du doigt ce problème qui est la cause des nombreux conflits inter-communautaires.

Dans ses propos elle y croit que « La cohabitation Pacifique entre agriculteurs et éleveurs est possible les uns ne peuvent pas vivre sans les autres et vice-versa »

 Nous avons eu l’insigne honneur de jouer à la médiation dans le Batha entre ces deux communautés. Les agriculteurs et les éleveurs se sont échangés symboliquement leurs produits pour enterrer la hache de guerre entre-eux, car ils sont condamnés à vivre ensemble. 

Les deux communautés qui désormais ne forment qu’une seule se sont exprimées en ce terme.

 « Au-delà de nos intérêts personnels et l’effet du Satan,  nous avons une chose première, commune,  une, unique et indivisible, le TCHAD.  Nous devrions la préserver jalousement,  car c’est un don de Dieu ».

La guerre ne résout pas les conflits, sinon ça aurait résolu le conflit israélo- arabe depuis la nuit du temps. Le dialogue reste le moyen privilégié.  À rappelé Fatimé Boukar Kossei en souhaitant que la paix règne au Tchad définitivement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *