fbpx

Dubai: La princesse Haya demande la protection de la justice britannique contre l’émir Mohammed ben Rached

La princesse Haya bint Al-Hussein demande des mesures de protection et souhaite obtenir la tutelle de ses enfants devant la Haute Cour de justice de Londres. Mariée à l’émir de Dubaï, elle s’est enfuie en Grande-Bretagne en mai dernier.

Une bataille juridique s’engage entre la princesse Haya de Jordanie et l’émir de Dubaï. Mariée depuis 2004, la plus jeune des six femmes de Mohammed ben Rached Al-Maktoum a fugué. Elle est arrivée en Allemagne au mois de mai dernier , avant de rejoindre Londres avec ses deux enfants, âgés de 7 et 11 ans. Elle y a entamé des procédures de divorce.

Haya demande à la Haute Cour de justice de Londres une mesure de protection contre des brutalités et un mariage forcé – qui pourrait concerner l’un des enfants du couple, selon la presse britannique. Elle réclame également la tutelle de ses enfants, lors d’une audience organisée les 30 et 31 juillet. La princesse, sœur du roi de Jordanie, dit avoir été régulièrement insultée, harcelée et mise à l’écart par les autres femmes de l’émir et d’autres membres de sa famille à Dubaï.

Pour le quotidien britannique Daily Telegraph, ce dossier pourrait devenir l’une des affaires de protection de l’enfance les plus coûteuses de l’histoire des tribunaux britanniques. Il pourrait aussi “révéler la manière dont les femmes sont traitées dans le foyer royal de Dubaï”.
Le dessinateur libanais Bleibel croque l’emprise de l’émir sur la princesse Haya, qui n’est pas la première femme à vouloir fuir la famille. Deux de ses filles, d’une autre épouse, avaient fugué, ou tenté de le faire. De son côté, Mohammed ben Rached Al-Maktoum a demandé le retour immédiat de ses enfants aux Émirats arabe unis. Il avait laissé un message menaçant à sa femme sur les réseaux sociaux peu après son départ.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *