fbpx

Littérature: Mariam Nasrine, l’Ecrivaine qui se penche sur les difficultés de la vie des orphelins et changer la perception des personnes séropositives

Mariam Nasrine:《 j’ai rédigé cette œuvre afin de conscientiser la population tchadienne et aussi d’éviter certains problèmes qui minent notre société à l’exemple de la stigmatisation des personnes atteintes par le VIH/SIDA et de l’exploitation des orphelins.

J’ai choisi ce titre » jusqu’au bout de nos rêves » suite aux comportements des orphelins qui ont su surmonter leurs difficultés. Ils ont eu également le courage et la persévérance pour parvenir à leurs rêves. 

 Je dis à toute la jeunesse tchadienne, de prendre conscience, de se mettre au travail afin que nous ayons le Tchad que nous voulons. Un Tchad prospère qui va rayonner sur le plan international, donc mettons-nous au travail. Dans mon œuvre j’ai traité plusieurs thèmes qui sont: le sida, l’exploitation des orphelins, ceux qui rêvent grand, le courage, la persévérance et le travail. C’est pourquoi j’ai incarné plusieurs personnages à l’exemple de Ahmat et Amira deux orphelins qui ont perdu très tôt leur papa et maman, ces derniers ont rencontré beaucoup de difficultés, c’est pourquoi ils décident de se suicider, parce qu’ils étaient séropositive. Ils évitent aussi d’être la rusée de leur village, malgré  ses difficultés, ils ont pu atteindre leur objectif》

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *