fbpx

A Mangalmé dans la province du Guerra, OXFAM réussi son pari avec les organisations féminines.

Dans les zones d’intervention de Oxfam au Tchad, à travers son projet REVANCHE « Résilience et adaptation aux variabilités climatique, pour une sécurité Alimentaire et nutritionnelle Durable au Tchad« , financé par l’Union Européenne, figure aussi dans son programme le département de Mangalmé.

.La caravane de sensibilisation sur la pérennisation des initiatives et infrastructures du projet dans la zone a commencé jeudi 17/07/2019 par le village Amnabak  chari, situé à 30 km  à la sortie Nord de Mangalmé.

Une vue des membres de Alchadjaa.

Dans ce village, il existe une association féminine dénommée Alchadjaa. Cette association de 20 femmes  est encadrée par Oxfam à travers son projet REVANCHE. Vulgariser et Promouvoir l´autonomisation économique et sociale de la femme dans les communautés, est l’objectif visé. Organiser pour constituer un foyer d’Apprentissage et Réhabilitation Nutritionnelle, les femmes membres de l’association deviennent l’exemple dans ce village.

Présidente de Alchadjaa Beda MAHAMAT.

Lors de la descente de la mission, les femmes ont expliqué de long en large les activités réussies dans le cadre du projet à la mission, il y’a entre autres, la création d’un compte, les rencontres mensuelles qui consistent à cotiser une somme pouvant permettre d’assister les membres en cas d’urgence, d’assister aux séances d’alphabétisation et bien d’autres, explique la Présidente Beda MAHAMAT.


Un autre fait avoué par les membres est les bienfaits des cours d’alphabétisation. « Avant le projet REVANCHE je ne sais pas lire, mais actuellement, j’arrive à faire la différence entre les carnets médicaux de mes enfants. Je vous assure que je suis vraiment contente à pouvoir bénéficier du projet REVANCHE. Mille fois merci pour l’Union Européenne » confie une dame très souriante.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *