fbpx

Tchad: le FMI conclu la 4ème revue du programme économique et financier du Tchad.

Le Conseil d’administration du Fonds Monétaire International (FMI) qui s’est tenu le 3 juillet 2019 à Washington DC, a conclu la 4ème revue du programme économique et financier du Tchad appuyé par la facilité élargie des crédits.

Le Tchad bénéficiera d’un financement de 38,9 millions de la part du FMI, au titre d’une Facilité élargie de crédit (FEC) accordée au pays. C’est ce qu’a annoncé le Fonds monétaire international (FMI) dans un communiqué publié cette semaine.

Le programme adopté en juin 2017, visait à permettre au pays de rétablir sa stabilité macroéconomique, à mettre en place une croissance robuste et inclusive et à « contribuer à l’effort régional visant à rétablir et préserver la stabilité extérieure de l’Union économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC) ». D’après  les responsables de l’institution, les résultats obtenus dans le cadre dudit programme ont été « globalement satisfaisants », malgré la situation sécuritaire et sociale difficile.

Cependant, l’économie reste encore fortement dépendante du secteur pétrolier. D’après les chiffres du FMI, celui-ci devrait enregistrer une croissance de 4% cette année, contre seulement 2% pour le secteur non-pétrolier. Une tendance qui devrait fortement s’accélérer à 16,7% pour le secteur pétrolier en 2020, contre seulement 3% pour le secteur non-pétrolier.

Pour stimuler la croissance budgétaire afin de réduire l’impact des fluctuations du pétrole sur l’économie, le FMI appelle les autorités tchadiennes à poursuivre les réformes de « prudence budgétaire, d’accroissement de la mobilisation des recettes intérieures […] et de renforcement de la gestion des finances publiques ».

Notons que ce quatrième versement porte à 233,1 millions $, le montant total des financements décaissés pour le pays, dans le cadre d’une FEC accordée à 310, 8 millions $.

source Présidence du Tchad

« Cela démontre que le Tchad s’achemine résolument vers la consolidation de ses finances publiques à l’effet d’une croissance économique soutenue et durable et une économie diversifiée », s’est félicité le Ministre des Finances et du Budget, M. Tahir Hamid Nguilin qui a rendu public un communiqué de presse hier à cet effet.

source: site officiel Présidence

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *