fbpx

83.101 candidats composent depuis hier les épreuves du baccalauréat session de juillet 2019

Les épreuves du baccalauréat session de juillet 2019 ont été lancées officiellement hier par les ministres de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation Dr David Houdeingar et son collègue de l’éducation nationale et de la promotion civique Mr Aboubakar Assidick Tchoroma, dans plusieurs centres d’examen de la capitale dont le lycée Felix Eboué a constitué la première étape.

            Le premier jour des épreuves du baccalauréat ne s’est pas déroulé comme étant annoncé dans les différents centres d’examen du pays, pour des raisons des fuites sorties à la veille de l’examen.  Par exemple à N’Djamena, c’est aux environs de 09h que le coup d’envoi a été donné, tandis qu’à Abéché, à partir de 13h.

La première épreuve a été annulée et immédiatement les nouveaux sujets auxquels ne s’attendaient pas certains élèves, ont remplacé les précédents sujets.

                Il faut noter que beaucoup estiment que la fuite des épreuves du BAC serait venue de la ville d’Ati, province du Batha.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *