fbpx

Éducation: Plan International mène une campagne pour 100.000.000 de filles à l’école d’ici 2022 à travers le monde.

lors de la Conférence Internationale de la Francophonie sur l’éducation des filles et la formation des femme organisée du 18 au 19 juin 2019 à N’Djamena, plusieurs organisations non gouvernementales opérants à l’international plus précisément dans les secteurs de l’humanitaire, l’éducation et du développement durable étaient présentent. Parmi ces organisations qui ont animés les ateliers thématiques et exposés leurs services au public, il y’ a Plan International. Notre équipe à rencontré MARCELLINE EBOMA  Spécialiste de l’éducation en situation urgence du Plan International lors de cette conférence.

MARCELLINE EBOMA Spécialiste de l’éducation en situation urgence du Plan International

Plan International est une Organisation Non Gouvernementale créée en
1937 pendant la guerre civile en Espagne. En effet, cette organisation a été
créée par un journaliste qui était en reportage en Espagne et qui a trouvé un enfant sur la route avec une enveloppe sur ses jambes. Cette enveloppe dans laquelle le journaliste découvre un message écrit par le père de cet enfant retrouvé dans la rue où son papa dit ceci « Si notre ville tombe, cet enfant sera orphelin, donc s’il vous plaît prenez soin de mon enfant».

Ainsi donc les journalistes ont commencé à faire des plans pour aider les enfants espagnoles qui étaient soient orphelins, soient déplacés etc. Plus tard, dans les années 1940, c’est-à-dire pendant la deuxième guerre mondiale, donc l’action continuait pour les enfants victimes de la première et la deuxième guerre mondiale.

Finalement y a eu des réflexions pour aller à l’échelle mondiale. Donc Plan International commençait aussi à intervenir dans d’autres parties du monde, par exemple en Asie, l’Amérique latine.

C’est vers les années 1970 que Plan International est venu en Afrique. Il
compte pour le moment 70 pays à travers le monde. Plan a 4 bureaux
régionaux notamment le bureau régional de l’Afrique Centrale dont le siège est à Dakar au Sénégal ; le bureau régional de l’Afrique de l’Ouest ; le bureau régional de l’Afrique de l’Est (Maghreb) et celui de l’Afrique Australe.

L’Organisation intervient dans le développement tout comme dans les
urgences. Parmi les pays de l’Afrique Centrale et de l’Ouest, beaucoup sont
dans les urgences comme les pays du Bassin du Lac Tchad. C’est alors que nous intervenons présentement dans trois pays de l’Afrique à savoir le Nigeria, le Niger et le Cameroun. Mais nous sommes aussi en urgence en République Centrafricaine et dernièrement après une large réflexion, le Plan International est en train de voir comment s’installer ici au Tchad. Comme le Tchad est devenu un pays d’accueil des réfugiés des pays voisin, nous annonçons que dans un futur proche, Plan aura ses bureaux au Tchad

Qu’est-ce que fait exactement Plan International ?

Pour Plan International , quand on parle de l’enfant ce n’est pas seulement les enfants de 0 à 18 ans, mais nous allons même jusqu’à 24 ans pour que la jeunesse ne soit pas abandonnée et laissée à la Merci de Dieu. Là où il y a le programme de développement, nous faisons ce que nous appelons le parrainage. C’est-à- dire que les enfants vulnérables ici en Afrique, en Europe et aux Etats-Unis ont des parrains. Ces parrains donnent chaque mois de l’argent pour supporter la scolarisation de ces enfants et ainsi donner l’opportunité à ces derniers de l’accès à l’éducation.

Les zones d’interventions de l’ONG sont les zones en conflit et les zones
des crises nous faisons la réponse aux situations d’urgences dans le secteur de l’éducation. Là on fait la formation des enseignants, les campagnes de
sensibilisations pour amener les enfants à l’école, on leur dote des fournitures scolaires, un appui psychosocial pour les enfants affectés par les conflits et d’autres matériels nécessaires de l’hygiène. Nous avons donc tout un paquet d’activités et des stratégies bien définies pour répondre à ces situations d’urgences à travers ces pays

Il faut noter que, notre Organisation Plan a une très grande ambition, une ambition ambitieuse. Parce que depuis l’année passée nous avons lancé la campagne de 100.000.000 de filles à l’école, que nous appelions autrement 100.000.000 de raisons. Pour nous une seule fille, est une raison pour que le monde bouge pour sa scolarisation.

Donc avec notre plan quinquennal lancé depuis en 2017, nous voulons au niveau global d’ici 2022 à amener 100.000 filles à apprendre à diriger, à décider et à s’épanouir. Pour la zone de l’Afrique de l’Ouest et Centrale, sur les 100.000.000 de filles, nous allons contribuer à atteindre 20.000.000 dans ces zones.

Pourquoi Plan est absent au Tchad ?

Nous vous assurons que nous ne sommes pas complètement absents au
Tchad. Bien que nous n’ayons pas des bureaux ici, nous avons quand même
touché les jeunes. Cependant, il y a une fille tchadienne adolescente ici
« Haoua Sosal » appuyée par Plan International et participera également à la Conférence G7 en France le 05 juillet prochain. Nonobstant notre absence au Tchad, nous menons des actions précises à travers des associations de la place.

Haoua Sosal

Vu la situation de crise dans la partie nord-ouest du Tchad, le conflit de
Boko haram au Lac-Tchad, pourquoi pas un bureau du Plan ici ?
Il faut noter que toutes les décisions d’implantation d’un bureau ou d’un
siège, sont prises au grand siège à Londres en grande Bretagne. C’est là qu’ils vont décider de l’ouverture des bureaux dans les pays. Mais ce qui est certain, le Tchad est en ce moment parmi les deux priorités de l’Afrique (Tchad et RD Congo) pour l’ouverture d’un bureau.

TWM: Interview réalisé par http://Moussa Mahamat Seid

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *