fbpx

Tchad: Lancement officielle de la Conférence Internationale sur l’éducation des filles et la formation des femmes dans l’espace francophone.

Le Ministère de l’éducation nationale et de la promotion civique avec
l’Organisation Internationale de la Francophonie organisent depuis ce matin du 18 au 19 juin 2019 à l’Hôtel Radisson Blu de N’Djamena, la Conférence Internationale sur l’éducation des filles et la formation des femmes dans l’espace francophone.

C’est son excellence, le Président de la République Idriss Deby ITNO qui a
officialisé l’ouverture de cette conférence première du genre depuis que le pays s’est rattaché à l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF).

Les Officiels

Dans son discours d’ouverture des travaux de cette présente conférence,
le Président Idriss Deby ITNO se dit très ému pour la présentation de sketch théâtral relatant les véritables contraintes notamment, le mariage précoce empêchant aux filles d’aller à l’école ou de continuer leur cycle scolaire.

Peu avant l’officialisation des activités de la conférence, le Président a
tenu d’abord remercier la Secrétaire Générale de l’Organisation Internationale de la Francophonie, la Rwandaise Louise Mushikiwabo et son organisation pour le choix porté sur le Tchad dans le but d’améliorer la situation éducation des jeunes filles et la formation des femmes.

Une vue de la Salle

Toutefois, le chef de l’Etat réitère sa ferme volonté à l’OIF dans l’atteinte
de ses objectifs qui, en priorité l’éducation des filles et la formation des
femmes partout dans l’espace francophone, en prenant des mesures efficaces d’accompagnements pour la fréquentation des filles dans les établissements scolaires. Au-devant de tous, le Président a félicité également les efforts inestimables qu’a fournis et continue de fournir la première dame, son épouse Hinda Deby ITNO, pour redonner à la femme tchadienne la place qu’elle mérite au tant, c’est-à-dire l’égalité entre homme/femme, la participation active, massive et effective des femmes dans les instances de prise des décisions.

Ainsi donc, le Président de la République a déclaré solennellement
l’ouverture de la Conférence Internationale sur l’éducation des filles et la
formation des femmes dans l’espace francophone.

Dans son intervention, le Premier Ministre Rwandais, Monsieur Edouard
Ngirente
, a relevé que l’éducation est la base de réussite de nos projets du
développement. Elle est la solution à tous les problèmes que font face les pays francophones, en l’occurrence ceux du Sahel.

Louise Mushikiwabo

Quant à la Secrétaire Générale de l’OIF, la Rwandaise Louise Mushikiwabo, rappelé de passage l’histoire difficulté qu’a connu son pays dans les 1994 et c’est, grâce à l’éducation et la formation professionnelle des filles et femmes que le Rwanda s’est émergé aujourd’hui.
Elle espère à l’issue de cette conférence, de trouver des pistes des
solutions liées à l’accès des filles dans les écoles et ainsi que leur maintien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *