fbpx

Fatimé B.KOSSEI, de la vie associative au commandement au sein de l’administration

Fatimé Boukar KOSSEI, c’est son nom, de taille moyenne, à l’allure imposante, très active en milieu jeune, cette dame près de la trentaine est nommée Préfet dans la province du Batha, département de Batha Ouest par décret publié ce 10 juin 2019.

Ambitieuse dans ses prises de parole aux différentes rencontres associatives, elle est présidente de l’association Action pour la Solidarité et le Soutien aux Couches Vulnérables.

Âcres sur les questions de la jeunesse et l’emploi, son association a offert plusieurs dont aux différentes couches vulnérables de la société dont le dernier est au Centre Dakouna au cours du lancement des activités de l’Association HUMANUS, au quartier Chagoua.

Considérant que la pauvreté n’est pas un vice, mais une situation temporaire, Fatimé Boukar KOSSEI gagne peu à peu la confiance des autorités politiques, sa nomination au poste du Préfet de Batha Ouest résulte également de sa ténacité à aider et accompagner les couches vulnérables de la société, malgré le peu de moyen que dispose son entité.

Ne dit-on pas souvent qu’un acte de bienfaisance n’est jamais perdu.

Les politiques sont-ils en train de croire à cette jeunesse qui bouillonne de désir d’emploi, du bien-être et du développement du Tchad ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *