fbpx

Tchad: Des Jeunes formés en confection des filets, des ballons et des maillots.

Le Ministère de la promotion des jeunes, des sports et de l’emploi et le Secrétariat Général de la Conférence des Ministres de la jeunesse et des sports de la Francophonie (CONFEJES), en partenariat avec la Fondation Jeunesse, Sport et Paix du Congo, ont lancé officiellement ce 11 juin 2019 dans la grande salle de CEFOD, l’ouverture de la session de formation des animateurs polyvalents, des jeunes en confection des filets, des ballons et des maillots.

Mahamat Nassour Abdoulaye, Ministre de la promotion des jeunes, des sports et de l’emploi

C’est le Ministre en charge de la promotion des jeunes, des sports et de l’emploi Mahamat Nassour Abdoulaye qui a déclaré l’ouverture officielle de cet atelier.Dans son allocution, le Ministre a salué vivement l’initiative de la CONFEJES qui selon lui vise deux intérêts à savoir :

contribuer à la formation professionnelle et qualifiante des jeunes en vue de promouvoir l’emploi par le biais de la fabrication des ballons, filets et maillots, très sollicités et qui rentre dans les besoins fondamentaux des jeunes ;

Une vue des invités

contribuer au développement des valeurs de paix et de citoyenneté en milieu jeune et au-delà à travers les comportements responsables entres les jeunes eux même et au sein des structures et des communautés dans lesquelles ils vivent. Il invite par ailleurs tous les jeunes participants de faire preuve d’assiduité et d’écoute afin de bénéficier une formation de qualité.

 Quant au Secrétaire Général de CONFEJES, ALI HAROUNA, il a rappelé dans son propos aux participants les activités de portée significative comme le développement des projets de culture de paix, le sport, le vivre ensemble, la citoyenneté et l’entreprenariat, tous réalisés au cours des années précédentes, au Congo et au Burundi en 2009, en Haïti en 2009, en République Démocratique du Congo en 2010, en Guinée Conakry et au Rwanda en 2011, en Côte-d’Ivoire en 2012, au Mali en 2013, au Sénégal en 2014, au Burkina-Faso en 2015, au Niger en 2016, en République Centrafricaine en 2017  et  au aujourd’hui en 2019 au Tchad. 

Toutes ces activités ont été invitées seulement dans le but de développer le civisme, ciment d’une nouvelle espérance de vie des jeunes des camps de réfugiés pour la création d’une société civile responsable ; lutter contre les fléaux notamment, le VIH-SIDA, la violence et la consommation de drogue dans toutes ses formes, a conclu le Coordinateur de la Fondation Jeunesse, Sport et Paix du Congo, Pascal Akouala GOELOT

une vue des bénéficiaires de la formation

 Il faut rappeler que, les participants suivrons pendant 6 jours cette formation axée sur la fabrication des ballons, des filet et des maillots suivi d’un stage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *