fbpx

Fête,les hommes aussi exigeants en matière de coiffure

N’Djamena rythme l’ambiance de la fête dans cette nuit du dimanche 03 juin 2019.  Il est 21 heures, embouteillage sur les grands axes de circulation, des policiers s’attèlent pour régulariser les mouvements des véhicules à fin d’éviter d’éventuels accidents. Dans la foulée,  des devers produits sont étalés à même le goudron. Sous pression, le temps passe, il reste peu de temps pour fêter en famille, chacun s’empresse d’aller s’offrir le nécessaire pour la fête de l’Id  Alfitre Almoubarack.

Parmi le nécessaires que  les tchadiens exigent, il y a la coiffure, mais pas pour les femmes,  mais la coiffure style homme. Bien que cette coiffure ne  nécessite pas beaucoup d’énergie et beaucoup d’argent, cependant en cette période de fête, elle prend de la valeur, car les hommes aussi veulent se rendre beaux pour aller prier et aussi féliciter les voisins, frères, amis, familles… Nous  sommes au rond farcha dans le premier arrondissement de la capitale N’Djamena.

Ici au salon de coiffure, appelé « la main sure », les clients sont en file indienne. Un enfant, accompagné par sa maman, lui aussi exige son style. « Maman nidora coiffe michil hana Neymar »,litterament, je veux le modèle Nymaar, la maman, gênée devant la demande de son fils et de la présence des autres clients, pour eviter le mécontentent de son enfant, elle accepte. Le petit souriant, se confie au coiffeur.

Les adultes pour eux, les coiffeurs sont lents, depuis 2 heures du temps, il n’a coiffé que 3 personnes, pourtant il y a un nombre important des clients qui attendent, vocifère un homme de la quarantaine, habillé en djalabia. Le coiffeur quand lui, dit prendre tout son temps pour faire le travail. Si les gens ont porté leur choix sur lui, c’est qu’il y a un pacte de confiance entre lui et les clients, et il compte bien respecter cela, communique aux clients d’une voix rassurante.

Des tendeuses, brosses, des pommades, huiles de champagne, alcool désinfectant,  serviettes et autres matériels de coiffure figurent sur la table et font bon ménage.

La fête approche, respecter également les consignes de sécurité pour les prières et les recommandions religieuses donnés par les autorités. Bonne fête!

Par la redaction.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *