fbpx

Fête, les petits commerces fleurissent à N’Djamena

Les petits commerces aux abords des rues se multiplient à la veille de la fête de L’Eid Al Fitr.

Comme à l’accoutumée, les trois grandes fêtes religieuses au Tchad à savoir la fête de Ramadan, Tabaski et Noël entraînent un nombre important des petits commerces aux abords des rues de la capitale.

Vendeurs des chaussures, des foulards, des jouets pour enfants, des biscuits et bonbons, et des nombreux autres articles divers, tous multiplient les ventes pendant cette période.

Malgré la crise et autres dépenses liées à la fête, après le ramadan beaucoup des musulmans fêtent le Eid avec faste et réjouissances dans la nourriture et les habillements.

Narcisse vendeurs des chaussures aux abords de la rue de 40m nous explique que les clients ne veulent pas aller dans un marché car il y’a beaucoup trop du monde et il faut aussi trouver un parking pour sa moto ou auto. 

 » Au bord de la route les clients s’arrêtent discutent, achètent et s’en vont. C’est assez simple.

Le marché de Diguel et sur tout l’axe de tacha Moussoro, au rond point Palais du 15 janvier les vendeurs sont bien assez visibles, aussi sur l’avenue Maldoum Bada Abbas ( Elle Nimery), Dembé, sont pris d’assaut par les petits vendeurs et clients.

C’est un vrai business nous explique un jeune vendeur qui vient juste de s’installer à côté du rond-point Pneu à Dinguessou.

« J’ai beaucoup vendu des chaussures depuis deux jours et avec un bon bénéfice »

La fête fait le bonheur de tous, ceux qui ont les moyens, et les petits vendeurs. Ajouter à cela un nombre important des vendeurs ambulants font le tour de la ville pour s’approcher plus de leurs clients.

Bonne fête!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *